Histoires de radio

Ukraine:
Les radio ukrainiennes sur ondes moyennes.




Suite à l'invasion de la Crimée et de la guerre dans le Dombas, l'Ukraine a assuré une présence sur ondes moyennes.



Un plan d'urgence dynamité.

Après avoir décidé l'abandon des ondes moyennes, selon le plan d'urgence en cas de catastrophe ou de guerre, l'émetteur ondes longues de Brovary avait été maintenu en état de léthargie.

Pas de chance, juste avant l'invasion russe, le maire de Brovary avait fait dynamiter la station illégalement pour réaliser une opération immobilière arrosée de pots de vin ! Voir notre article: Le centre émetteur radio de Brovary.

Il fallait trouver une solution de remplacement.

Le lancement de la diffusion du "La première chaîne de radio ukrainienne" sur la Crimée (PBCU) et sur les territoires occupés de Donetsk et de Louhansk a été décidé. Il restait a trouver les moyens d'émission !

Il n’était pas possible de remettre en service les grandes ondes ni se couvrir un aussi vaste territoire en FM et en Digital TV, il ne restait que les ondes moyennes.

Outre les ondes moyennes, le réseau de la radio nationale et de la radio des forces armées se sont développés le long des frontières, en FM et en TV Digital mais seules les ondes moyennes couvrent entièrement les zones occupées.

La couverture de la Crimée.

L'historique émetteur de Luch Mykolayiv a aussi repris du service. il diffuse pour la Crimée sur 549 Khz avec une puissance de 55 kw sur les 400 kw qui seraient disponibles.

C'est un ancien centre d'essais russe pendant la guerre froide, c'est dans ce centre qu'avait été testé un émetteur OC d'une puissance de 3000 kw et une antenne parabolique avec un gain de 38db. La première antenne Duga y était aussi installée sur le site de ce centre émetteur.

Pour des raisons budgétaire, et aussi de vétusté du matériel, la radio ukrainienne arrête cet émetteur au 1 mai 2019.

La couverture du Dombas.

Aucun émetteur n'était capable d'assurer la diffusion dans cette zone depuis la zone fidèle à l'Ukraine. Il fallait installer une nouvelle station.

Avec l'aide du Gouvernement Américain, la diffusion a été assurée via un émetteur NAUTEL XL-60 attribué à titre d'assistance technique au Ministère Ukrainien de la Politique de l'information par le BBG : le Broadcastiong Board of Governors. En 2017 L'autorité de régulation, en coopération avec le ministère de la Politique d'information, avait autorisé la PBCU à émettre temporairement sur la fréquence 873 kHz dès le 12 janvier.

Le 2 avril, la diffusion de la "Première chaîne de radio ukrainienne" (PBCU) sur les territoires occupés des oblasts de Louhansk et de Donetsk a été lancée depuis Chasiv Yar sur 873 kHz depuis un centre relais hertzien de la radio ukrainienne (48°35'24.8"N 37°51'51.4"E) . Les premières émissions ont été diffusées avec 12,5 kw, la puissance a ensuite été augmentée à 25 kw. La puissance est ensuite passée à 50 kW.

Le signal de la radio ukrainienne englobe les oblasts de Donetsk et Louhansk et tous les territoires occupés dans le Dombas, ainsi que les oblasts de Zaporijia et Kharkiv et toutes les régions frontalières de la Fédération de Russie partageant des frontières avec le Dombas.

L'aide américaine.

Ainsi, les habitants des territoires occupés et des territoires contrôlés peuvent écouter les programmes d’information de la "Radio ukrainienne", ainsi que ceux produits par Radio Europe Libre : "Voix du Dombas" et "Radio Liberty", des émissions spéciales adaptées pour les habitants des zones occupées des régions de Donetsk et de Louhansk.

Autres émetteurs ondes moyennes.

Il est difficile de dresser une liste des émetteurs ukrainiens qui diffusent sur ondes moyennes car les émissions sont sporadiques. Vu la crise économique et la vétusté de nombreux centres émetteurs.
On note Radio Mayak Odessa sur 765 Khz, qui est une station privée ukrainienne et n'a rien de commun avec la station russe Mayak.
Présente aussi, la radio ukrainienne UR3 qui a commencé à émettre sur une fréquence de 1 278 kHz via un émetteur de 100 kW dans la région d'Odessa le programme Kultura.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Afrique-du-Sud
Algerie
Ascension
Benin
Botswana
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Mali
Maroc
Rwanda
Sahara
Seychelles
Somalie
Soudan
Swaziland
Togo
Zambie
Amérique
Anguilla
Antigua
Argentine
Bonaire
Bresil
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Hawai
Honduras
Mexique
Montserrat
Venezuela
Asie
Afghanistan
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Emirats-Arabes
Georgie
Guam
Inde
Israel
Japon
Kazakhstan
Kirghizistan
Kuwait
Malaisie
Mariannes
Mongolie
Oman
Pakistan
Palestine
Philippines
Singapour
Sri-Lanka
Tadjikistan
Taiwan
Thailande
Yemen
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Autriche
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Hongrie
Irlande
Islande
Italie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Offshore
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Slovenie
Suede
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
Cook-Islands
New-Zealand
Nouvelle-Caledonie

Légendes des photos.

- Ancien émetteur national de Brovary
- Brovary, détruit par la corfruption
- Luch-Mykolaiv
- Luch-Mykolaiv
- Chasiv Yar
- Chasiv Yar
- Avec les compliments du BBG

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.