Histoires de radio

Ukraine:
Visite des installations secrètes du radar DUGA




La station DUGA est installée en Ukraine, à proximité de la très paisible ville de Pripyat et pour cause.. Nous sommes à quelques enjambées de Tchernobyl. Une société Ukrainienne propose des visites de la station.



Historique.
Après avoir construit une station radar prototype sur le site des émetteurs de Mykolaiv - Luch , l'U.R.S.S. a installé une station radar pour (tenter de) contrôler le départ de missiles balistiques nucléaires américains près de la ville de Pripyat. Nom code « Objet DUGA » en réalité on l'appelle souvent Tchernobyl-2 car elle a été construite à moins de 10 kilomètres des tristement célèbres réacteurs nucléaires.
La construction de la station près de la centrale nucléaire de Tchernobyl était un choix stratégique car la station utilisait énormément de courant. On a parlé de 7 MW.

Visitez les installations avec « Tchernobyl Tour ».
Une agence de voyage de Kiev organise à grande échelle (.. échelle de Becquerel, de Grey ou de Sievert, je ne peux le préciser!) des visites des installations.
Selon l'organisateur, il n'y a aucun risque, même pas de tenues spéciales. Si contre toute attente vos chaussures ou le pied de votre appareil photo sont radioactifs, un simple nettoyage à l'eau savonneuse suffit.
Pour plus de sécurité on vous prête un Dosimètre-radiomètre.
L'agence vous propose même de l'acheter afin de contrôler la sécurité des produits alimentaires que vous achetez chez vous. On ne sait jamais ce que nous avons dans notre assiette !
Pour la pure forme, on contrôle votre taux de radiations à la sortie et si le simple nettoyage des chaussures n'est pas suffisant, les éléments souillés sont confisqué. Toutes ces indications se trouve sur le site de l'agence : Tchernaobyl Your qui assure même une « SECURITE RAYONNANTE ABSOLUE DES TOURISTES, accordée par nos propres études» !
La visite dure une journée, mais si vous n'avez pas encore votre "dose", il est possible de passer la nuit dans un hôtel de Tchernobyl.
J'avoue être peux "réactif" à leur proposition, enfin si un oncologue me prescrit de la radiothérapie, je ne dit pas non.

A défaut d'aller sur place..
L'installation Duga , selon diverses estimations, a coûté entre 750 millions à 2 milliards d'euros. L'installation comprenait 2 sites : le centre émetteur qui était à Principat à Tchernobyl et un centre de réception situé à environ 50 km au nord-est de Tchernobyl.
L'installation était connue sous différentes dénominations : HF 74939, ZHRLS. Dans le voisinage ont parlait aussi de centre radio de communication à longue distance. A l'OTAN, elle était appelée objet 2999 « Steel Yard ».
La station était alimentée par une ligne électrique vers la centrale nucléaire de Tchernobyl et une seconde vers Kiev.

Le centre de Tchernobyl-2.
Les énormes antennes de Tchernobyl-2 dominent la forêt et sont visibles à de nombreux kilomètre. Ce radar Duga n’était qu’un récepteur de signaux. l'émetteur était situé à 60 kilomètres de là.
La hauteur de la plus grande antenne est de 150 mètres de haut, et la petite mesure 90 mètres. La longueur totale de l'ensemble est de 900 mètres.
Il y avait deux 2 antennes de dimensions différentes pour pouvoir travailler dans deux gammes d'ondes.
Le centre de réception était l'unité principale elle abritait derrière les antennes, le poste de commandement et le centre de calcul.
Il ne reste que les antennes et les bâtiments délabrés : tout le reste : câbles, ordinateurs et métaux ont été volés pour être vendu au marché noir, malgré la radioactivité.
Voici les coordonnées du centre : 51°18'19"N 30°03'57"E, il est bien visible sur Google Earth.

Une autre antenne?
A une distance d'environ 2 km à l'ouest des grandes antennes de Tchernobyl-2, il avait une structure d'antenne d'un diamètre de 300 mètres et une hauteur de 10 mètres (51°17'41.4"N 30°02'44.4"E). Je n'ai trouvé aucune informations sur ce site, peut-être une première installation de réception ? Comme les installations DUGA n'ont jamais fonctionné comme elles auraient dû, il est fort probable que de nombreux essais ont été réalisés

Le centre émetteur.
Il était situé à 60 km au nord-est de l'émetteur, près de Kloniv.
Les deux antennes du centre émetteur ont été entièrement démontées. Situées hors de la zone contaminée, il est fort probable que les métaux ont été récupérés. On peut encore voir sur Google Earth les bâtiments, la nature a repris ses droits sur l'espace des antennes. 51°38'12.3"N 30°42'09.5"E.

Une vie très courte.
La construction a débuté en 1976 et aurait du être mises en service en 1980. Après de nombreux retards des essais et des transformations, la station devait être officiellement mise en service opérationel à la fin de 1986.
Elle était toujours en phase expérimentale lors de la catastrophe de Tchernobyl (avril 1986).
Malgré l'incident nucléaire, les autorités ont voulu que la station Duga poursuive ses activités mais les installations ne répondaient plus.
Les systèmes de ventilation aspiraient les poussières radioactives et les pulvérisaient dans les bâtiments.
Après l'accident, des champs de rayonnement était si élevés qu'il rendait impossible le fonctionnement des appareils électroniques et faussait les résultats. Très vite l'ordre a été donné par Moscou de bloquer tous les systèmes.

La station a été mise en sommeil.
Bien que sa fermeture ait été évoquée seulement un an et demi après l'accident il est devenu clair qu'en raison de la forte radiation, la technologie ne fonctionnerait pas.Pendant la période de 1986-1987, ils ont essayé à plusieurs reprises de décontaminer, mais cela n'a pas aidé. 
En 1987, il a été décidé de fermer définitivement l'installation. Le personnel de la station a reçu de telles doses qu'il a du être hospitalisé, certain avait reçu en quelques semaines plus de cinq fois la dose maximale.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Afrique-du-Sud
Algerie
Ascension
Benin
Botswana
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Mali
Maroc
Rwanda
Sahara
Seychelles
Somalie
Soudan
Swaziland
Togo
Zambie
Amérique
Anguilla
Antigua
Argentine
Bonaire
Bresil
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Hawai
Honduras
Mexique
Montserrat
Venezuela
Asie
Afghanistan
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Emirats-Arabes
Georgie
Guam
Inde
Israel
Japon
Kazakhstan
Kirghizistan
Kuwait
Malaisie
Mariannes
Mongolie
Oman
Pakistan
Palestine
Philippines
Singapour
Sri-Lanka
Tadjikistan
Taiwan
Thailande
Yemen
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Autriche
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Hongrie
Irlande
Islande
Italie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Offshore
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Slovenie
Suede
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
Cook-Islands
New-Zealand
Nouvelle-Caledonie

Légendes des photos.

-
-
-
-
-
-
-
-

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.