Histoires de radio

Thailande:
Radio Thailand World Service à Bangkog




Des débuts encouragés par la famille royale, et des souverains passionnés par la radio.



Les débuts de la radio en Thaïlande
La radio en Thaïlande est née au début des années 1900 a titre expérimental.
Deux émetteurs expérimentaux ont été inaugurés : Un à Bangkok, était à l'intérieur d'un temple bouddhiste. L’autre sur l’île de Si Chang. Les deux ont été utilisés par la marine royale thaïlandaise pour la communication avec la navigation maritime.

Une initiative royale.
En 1919, le roi Vajiravudh (Rama VI), utilisa ces émetteurs pour proclamer la naissance de la radiodiffusion en Thaïlande.
L'initiateur était le souverain de Kamphaengphet, prince Purachatra Jayagara, qui, au début des années 1920, était également ministre des Commerce et télécommunications.
Le prince a installé un petit émetteur dans son palais et a commencé des émissions expérimentales en utilisant sa voix accompagnée de musique classique.
Il était tellement satisfait du résultat qu'en 1927, il a chargé son ministère d'effectuer d'autres tests.

Le début des ondes courtes.
La première transmission régulière est réalisée le 31 mai 1929 lorsque la station 4PJ, portant les initiales du prince comme indicatif d'appel. Situé près du Memorial Bridge à Bangkok, l'émetteur utilisé à peine 200 watts sur 37 mètres.
Plus tard, un émetteur ondes moyennes d'un kw a été mis en service sur 320 mètres, indicatif d'appel 11PJ.
A cette époque, la radiodiffusion était destinée à la royauté et à ces institutions, plus qu'à un public général. Ce n'est qu'en septembre 1929 que la loi permettait au public de posséder des récepteurs de radio. Radio Bangkok diffusait depuis le palais Phyathai.
Il a été inauguré le 25 février 1930 pour commémorer le couronnement du roi Prajadhipok (Rama VII). Le roi a annoncé: «La radiodiffusion, qui a été expérimenté ces dernières années, est destiné à améliorer l'éducation, le commerce et divertissement pour le public. "
À partir de 1931, la radiodiffusion devient un monopole d'État géré par le Royal Thai gouvernement.
Suite à un coup d’état en 1932 qui a changé le royaume en constitution monarchie, la radio nationale au palais de Phyathai a été transféré en banlieue Bangkok. Radio Bangkok 7PJ a augmenté sa puissance.

Début des émissions mondiales.
Des tests ont également été effectués sur ondes courtes par l'émetteur, 8PJ, pour atteindre un marché international public. Son antenne d'origine peut encore être vue à l'université des forces armées, près du parc Lumphini, Route de Withayu .
Avec la seconde guerre mondiale imminente, les services ont été ajouté en anglais et en français pour atteindre les pays voisins gouvernés par la Grande-Bretagne et France.
Bien que les émetteurs originaux à ondes courtes près de Bangkok étaient assez bas puissance, seulement 2,5 kilowatts, un nouvel international le service ondes courtes en anglais a été lancé le 20 octobre 1938.

La guerre a développé le service international
1941, le Gouvernement lance la construction d’une station à ondes courtes dans la province de Pathum Thani au nord de Bangkok près de Nonthaburi, dans le village de Bang Phun. Les locaux appartenaient au département des relations publiques de Bang Phun.
Le centre était équipé avec trois émetteurs CCA de 10 kilowatts de Fairburn, Géorgie.
En 1942, lorsque la guerre a atteint son point culminant, le birman, l'hindi, Japonais et Malais ont été ajoutés.
Elle a été mise en service mais peu de temps après, les Japonais ont pris le contrôle de l'émetteur.

Fin de la guerre.
La station a été réactivée sous contrôle thaïlandais à la fin de 1945 avec deux émetteurs portant les indicatifs d’appel, HSP2 et HS8PD.
Depuis la fin de la guerre froide, beaucoup de les pays occidentaux ont réduit leurs services internationaux mais pas la Thailande qui a continué a diffuser dans le monde entier à raison de plus de dix heures par jour dans une douzaine de langues.
Le parc des émetteurs a été amélioré en 1953 avec un RCA 50 kilowatt BHF 50, suivi plus tard par un BHF similaire (100 kW). En 1985 par un NEC de dix kilowatts a été installé.

Les Américains frappent à la porte.
Un accord a été signé le 4 avril 1984, entre les États-Unis et la Thaïlande pour l'installation d'un centre émetteur ondes courtes de la VOA. Le Département des relations publiques du gouvernement royal thaïlandais à Bangkok en profite pour disposer de fréquences à ondes courtes via les futurs émetteurs de l'International Broadcasting Bureau, en Thaïlande.
Dès la mise en service, les émissions mondiales de la Thaïlande sont diffusés par les émetteurs d'Udon Thani d'une puissance de 500 kw.
Les émetteurs à Udon Thani fonctionnent actuellement à la moitié de la puissance (250 kW).

L'ancien émetteur de Bang Phun
L'ancien émetteur resta en service pour diffuser les services extérieurs de Radio Thaïlande vers les pays voisins en vietnamien, khmer, lao, birman et malais sur 4830, 6070 et 7115 kHz avec une puissance de 10 kW.
En 2004, le centre émetteur est devenu trop vieux pour assurer le service. Un autre accord a été signé avec l'I.B.B pour que Radio Thaïlande soit relayée à Amérique du Nord deux heures par jour par les émetteurs IBB à Greenville, Caroline du Nord et Delano, Californie.
Cet accord a permit de déplacer vers Udon Thani les programmes vers les pays voisins qui diffusaient toujours depuis Bang Phun et d'améliorer des destinations lointaines grâce à Greenville et Delano .
L'ancien centre émetteur sera définitivement retiré du service et laissé à l'état de friche.

Les studios de Radio Thailand World Service .
Les studios et l'administration de Radio Thailand World Service, sont installés dans hall B du bâtiment de la radio.
Quatre studios d’information et un grand studio de musique avec salles de contrôle adjacentes sont utilisés pour produire des programmes en deux groupes linguistiques.
Radio Thaïlande dispose de sept réseaux, chacun desservant une sélection de publics cibles.

Les réseaux six et sept.
Le service mondial de Radio Thaïlande comprend les réseaux six et sept.
« Network Six » cible les pays voisins et les étrangers dans le royaume en thaï, lao, Khmer, Vietnamien, Bamar (Birman), Malais et bahasa indonesia ainsi que l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Extrême-Orient Est en thaï.
« Network Seven », est un vrai service global pour l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Extrême-Orient en anglais, français, allemand, japonais et mandarin. Les dernières coupes budgetaires ont mis fin aux émissions en Allemand et français sur O.C.
Les émissions anglaises de Radio Thailand World Service, sont diffusées plus de quatre heures par jour sur les émetteurs FM de Bangkok 95.5 et 105.0 MHz avec une puissance de deux kilowatts.

Les fréquences:
http://www.shortwaveschedule.com/index.php?station=227

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Afrique-du-Sud
Algerie
Ascension
Benin
Botswana
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Mali
Maroc
Rwanda
Sahara
Seychelles
Somalie
Soudan
Swaziland
Togo
Zambie
Amérique
Anguilla
Antigua
Argentine
Bonaire
Bresil
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Hawai
Honduras
Mexique
Montserrat
Venezuela
Asie
Afghanistan
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Emirats-Arabes
Georgie
Guam
Inde
Israel
Japon
Kazakhstan
Kirghizistan
Kuwait
Malaisie
Mariannes
Mongolie
Oman
Pakistan
Palestine
Philippines
Singapour
Sri-Lanka
Tadjikistan
Taiwan
Thailande
Yemen
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Autriche
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Hongrie
Irlande
Islande
Italie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Offshore
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Slovenie
Suede
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
Cook-Islands
New-Zealand
Nouvelle-Caledonie

Légendes des photos.

- Radio Thailand World à Bangkog
- Début de la radio dans un palais
- 1000KW un héritage US
- La station de Ban Dung
-

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.