Histoires de radio

Suisse:
Souvenirs de l'émetteur national de Sottens.




Le 6 décembre 2010, sur demande de SRG SSR, Swisscom Broadcast a cessé l?exploitation de l'émetteur en ondes moyennes sur 765 Khz.



Lausanne pionnier de la radio.
Grâce au succès de la radiodiffusion dans les années 1920, la Municipalité de Lausanne construit en 1922 son premier émetteur radio en ondes longues 277 khz 1080 m  près de l'aéroport appelé "Champ de l'Air". L'émetteur HB2 est mis en service expérimental le 26 octobre 1922 cétait le service radiphonique pour la ligne Lausanne Paris. La diffusion régulière date de 1923 Par cette installation, elle devient la troisième ville d’Europe à disposer de sa station radiodiffusion.
Suite au développement de cette technologie, au cours de 1928, la construction d'une station émettrice de Sottens ont été imaginée par la Municipalité de Lausanne L' étude a été faite pour créer une station émettrice de 10kw afin de remplacer celle de Champ-de-l’Air et c’est ainsi qu'en 1931, une station radio est mise en service à Sottens.

L'émetteur national de Sottens.
L'émetteur national de Sottens en ondes moyennes 443,1 m (677 kHz) a été inauguré le 23 avril 1931. Il était situé sur la commune vaudoise de Jorat-Menthue dans le village de Sottens : à 6 km de Moudon, 21 km d’Yverdon, 10 km d’Echallens et à 20 km du centre de Lausanne.

Une constance évolution.
Après la guerre, dans le souci d’augmenter la fiabilité des transmissions et d’éviter les pannes de longue durée, la structure est agrandie et modernisée par des nouveaux équipements.
Malgré cela, les journaux locaux de l’époque se plaignent à la fois des pannes techniques persistantes et de la hausse de la taxe sur les droits d’audition.
La vétusté des installations ont contraint l’entreprise des PTT à moderniser leur équipement.
Durant l’année 1947, on érigea au lieu dit « Le Créstaz », une antenne pylône de 190 m. en vue de rendre la réception plus agréable dans les zones montagneuses. La puissance passa à 25 kw.

Augmentation de la puissance.
La puissance de l’émetteur passa progressivement de 25 kw à la fin des années 40 pour arriver à 200 kw en 1950. Pour cela, le bâtiment fut agrandit pour y loger un émetteur de 200kw.
Radio-Sottens était au départ une initiative de la municipalité de Lausanne. Par la suite, l'émetteur diffusait les programmes de Radio-Genève, en alternance avec Radio-Lausanne.

Les O.C. s'installent, les riverains se révoltent.
En 1972, l'émetteur ondes courtes de Sottens entre en fonction : Un émetteur de 500 kw couplé à une antenne qui fonctionne entre 7MHz et 30MHz avec un gain d'environ 20dB. Montée sur rails et motorisée, elle permettait de pointer les émissions vers toutes les destinations.
L'ensemble permettait de décupler la puissance de diffusion mais créait certaines nuisances dans l’environnement proche. Les P.T.T. ont analysé les plaintes. Des plaintes du style « les plaques de cuisine diffusent de la musique » ou « J'entends la radio près des fils des enclos » ou même « des vaches crachent des étincelles » et encore bien d’autres.
1974 : Suite aux actions des habitants de Sottens, il était devenu impossible d'y installer les autres émetteurs qui étaient planifiés.

Ondes moyennes, il n'y a pas le feu au lac !
1981. En un demi-siècle d’existence, la station a augmenté par vingt sa puissance d’émission mais l’existence du site n'a pas été remis en question. Bien que les émetteurs sont vieillissants les techniciens assurent l'entretien mais la question du renouvellement des installations se pose.

Nouvelle installation.
1988, le centre émetteur ondes moyennes a été rééquipé:
L'émetteur principal avait 600kW : Modulateur à amplification de 32 étages et un étages final avec une lampe tétrode.
Le deuxième émetteur (l'émetteur de secours) entièrement transistorisé avait une puissance de 200kW, l'étage final était composé de 30 amplis en parallèle.
1989, Une nouvelle antenne ondes moyennes a été construite par la société Duvoisin-Groux sur le même site à proximité de l’ancienne, en service depuis 1947.
Les premiers éléments de la structure métallique sont montés à l’aide d’une grue jusqu’à 112 m. En mars 1990, le mât est complété avec l’aide de l’hélicoptère. L’antenne est ensuite raccordée à l’émetteur et mise sen service en juin 1990.
En 1994 l'émetteur Ondes Moyennes a cesser la diffusion de « RSR La Première » au profit d'un nouveau programme musical « Option Musique » de la RSR.

La fin des ondes courtes.
Le 31 octobre 2004: c'est le fermeture de Sottens ondes courtes, suite à la suppression de la subvention fédérale pour la création de programmes radios à destination de l'étranger des émissions de Radio-Suisse internationale (RSI), devenue Swissinfo.
En novembre 2004, l'antenne a été mise à la disposition des radio-amateurs pour un mois. Une équipe prendra part au concours mondial des radioamateurs.
Le 4 décembre 2004 a eu lieu a Sottens un essai de transmission DRM (Digital Radio Mondiale) pendant une journée porte ouvertes organisée par les radio-amateurs. Dès le mois de décembre 2004, l'antenne ondes courtes de 62 mètres et de 135 tonnes a été entièrement démontée et l'emplacement naturalisé.

L'émetteur national de Sottens classé.
2007, on se pose déjà des questions sur l'avenir des installations et la Commission fédérale des monuments historique avait conclu qu'il y avait lieu de prendre toutes les mesures nécessaire pour conserver l'installation à long terme, notamment pour le pylône de 1931. Elle est protégée et ne sera pas démontée.

Ordonnance contre les rayons non ionisants.
Suite à l’entrée en vigueur, en février 2000, de l’ordonnance contre les rayons non ionisants (ORNI), la puissance de l’émetteur doit être réduite pour respecter les normes fédérale. La puissance a été abaissée de 600kW à 170kW. C'était depuis lors l'émetteur de secours qui assurait le service.

L'enterrement des ondes moyennes.
Le 6 décembre 2010, sur demande de SRG SSR idée suisse, Swisscom Broadcast a cessé l’exploitation de l'émetteur en ondes moyennes sur 392,1m 765 Khz. Quelque 3500 personnes ont rendu une dernière visite à l'émetteur qui avait organisé des portes ouvertes à cette occasion. L'émetteur a continué jusque la fin du mois à diffuser des messages annonçant la fin de la diffusion.
Il a été mis hors service le 31 décembre 2010, marquant ainsi la fin de la diffusion radio en ondes moyennes en Suisse.

Que reste-t-il ?
Mercredi 20 août 2014, l'antenne principale haute de 188 mètres, a été démolie à l’explosif. Plus de 2000 personnes ont assisté à l'événement depuis l'un des nombreux points de vue de la région, dont 500 sur place.
Le bâtiment des ondes moyennes ainsi que la tour contiguë, d’une hauteur de 125 m, sont aujourd'hui les seuls vestiges qui subsistent, étant classés au patrimoine du Canton de Vaud.
Les bâtiments et terrains de l’émetteur de Sottens sont propriétés de la commune de Jorat-Menthue.

Montez au sommet du pylône.
Gecko Escalade propose à tous les mordus d'adrénaline de gravir les 125 m de l'antenne . Après une introduction, la disposition de l'équipement et le test du matériel au sol, départ pour une progression spectaculaire de 4 heures qui de grimpe et d'une descente en rappel (pas obligatoire) et escalade d'échelles sécurisées avec une pause gastronomique à 100 m sur la plateforme n°5.

Un espace culturel.
De son côté, l'atelier typographique du Cadratin, qui devait quitter ses locaux de Vevey, s'est installé dans l'aile sud du bâtiment en U de l'émetteur national.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Afrique-du-Sud
Algerie
Ascension
Benin
Botswana
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Mali
Maroc
Rwanda
Sahara
Sao-Tome
Seychelles
Somalie
Soudan
Swaziland
Togo
Zambie
Amérique
Anguilla
Antigua
Argentine
Bonaire
Bresil
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Hawai
Honduras
Mexique
Montserrat
Venezuela
Asie
Afghanistan
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Emirats-Arabes
Georgie
Guam
Inde
Israel
Japon
Kazakhstan
Kirghizistan
Kuwait
Malaisie
Mariannes
Mongolie
Oman
Pakistan
Palestine
Philippines
Singapour
Sri-Lanka
Tadjikistan
Taiwan
Thailande
Yemen
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Autriche
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Hongrie
Irlande
Islande
Italie
Lettonie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Norvege
Offshore
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Slovenie
Suede
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
Cook-Islands
New-Zealand
Nouvelle-Caledonie

Légendes des photos.

-
-
- 1989, Montage du nouveau pylone
- 1972, l'antenne rotative ondes courtes
- Fin d'une des antennes ondes moyennes
- 2014, Il ne reste plus qu'un seul pylone
- Escaladez le pylone avec Gecko Escalade
- 100% adrénaline

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
Si vous ne souhaitez pas qu'une photo soit publiée j'invite l'auteurs et la personne photographiée à me contacter par mail: michel chez fremy.be .