Histoires de radio

Roumanie:
Radio Roumanie fidèle aux ondes courtes, moyennes et longues.




Depuis la fin du communisme l'état a concédé la gestion des émetteurs à RADIOCOM SA. Outre les nouvelles technologie elle est présente en ondes longues, moyennes et courtes.



Des centres émetteurs OC toujours en activité !

Pour la transmission des programmes de radiodiffusion internationaux, actuellement, un réseau composé de 6 émetteurs à ondes courtes est toujours en activité. Les émetteurs sont répartis entre les sites de Å¢igăneşti (3 émetteurs), Galbeni (2 émetteur) et Săftica (1 émetteur).

Retour dans le passé..

Pour la transmission des programmes de radiodiffusion vers l'étranger la Roumanie a utilisé plusieurs centres émetteurs.
Le centre historique des ondes courtes roumaines était situé à Baneasa, dans le Nord de Bucarest. Il a été mis en service en 1940 dans les locaux de l'émetteur ondes moyennes et avait une puissance de 2 kW, sa longueur d'ondes était de 32,4m.
Par la suite la puissance a été portée à 5 kw sur 6215 et 9253 Khz.
Le site a aussi servi de station de brouillage local pour Bucarest dans les années 50.
Il ne subsiste aucun vestige de l'émetteur, son emplacement était situé en face de l'aéroport de Baneasa. Près de l'administration nationale de météorologie.

La guerre froide.

Le grand développement des centres émetteurs roumains date du début de la guerre froide : Outre l'augmentation des émissions internationales, le brouillage des émissions du monde libre, qui a débuté en 1952, exigeaient de très grand moyens.

Un brouillage était imposé par Moscou, qui en contrôlait étroitement la mise en place et orchestrait des accords de réciprocité entre les pays de l'est : La Roumanie avait des accords de réciprocité avec l'URSS, la Pologne et la Hongrie.

Le brouillage national.

Sous la responsabilité de la Roumanie, ce service était sous le contrôle exclusif de la Securitate. Par la suite, le service est passé sous le contrôle de la Direction Générale des Radio Communications du Ministère des PTT.
Les émetteurs avaient été installés à Baneasa, Orasul, Brasov, Casla, Contanta, Tancabesti, Timisoara, Tulcea.
Bucarest était couvert par 3 centres de Brouillage, dont un était installé au QG de l'armée.
Il y avait généralement entre 15 et 30 émetteurs d'une puissance entre 5 et 50 kw dans chaque centre. Les émetteurs étaient de fabrication allemande et tchécoslovaque.
Par la suite des brouilleurs ont été installés dans d'autres ville et ceux qui couvraient Bucarest ont été remplacés dans les années 60 par une station qui comptait 24 émetteurs située dans un ancien dépôt des PTT.
Ces stations couvraient bien les grandes villes mais pas les campagnes. C'est la qu'intervenaient les stations de Pologne, de Hongrie et d'URSS qui dirigeaient leurs ondes vers la Roumanie pour couvrir les émissions en roumain.

Le brouillage réciproque.

En échange du travail effectués par les stations de brouillage de Pologne, de Hongrie et d'URSS, la Roumanie se voyait attribué la mission de brouiller des émissions en russe, polonais et hongrois. Le travail était confié aux centres de Galbeni et Saftica qui servaient à aussi à la radiodiffusion et à la station deTancabesti.

Le centre émetteur de Tiganesti 26.05E 44.45N

Tiganesti près de Ciopali, le construction doit remonté à 1955. Il semble que ce centre n'avait pas d'activités de brouillage.
Les anciens émetteurs 4 x 250 kW de Tiganesti ont été désaffectés en 2008 et remplacés par 3 émetteurs de 300 kW, pouvant diffuser en numérique DRM et en analogique.

Le centre émetteur de Galbeni 26.41E 46.45N

Ce centre émetteur dont la construction semble avoir début en 1952 était utilisé pour le brouillage des émissions de l'ouest.
Les émissions étaient diffusées vers la Pologne, qui en échanges brouillait les émissions destinées à la Roumanie.
De nouveaux émetteurs de 300 kW ont été installés en 2008 ils sont raccordés à des antennes rideaux

Le centre émetteur de Săftica 44°38'00.0"N 26°05'00.0"E

Ce centre émetteur était aussi utilisé pour le brouillage des émissions de l'ouest il était équipé d'antenne rideaux.
L'émetteur de 100 kW a été renouvelé en 2008 par un émetteur de même puissance. Des antennes log-périodiques ont été placées, les antennes rideaux, toujours présentes semblaient inutilisée.

L'ancien bâtiment du centre émetteur a l’aspect d'une très riche villa avec piscine et les rumeurs les plus folles circulent car l'activité y était secrète pendant la guerre froide En 2013, un dôme géodésique a été construit pour MB Telecom LTD srl a proximité, j'en ignore l'usage.

D'autres centres émetteurs plus atypiques

Outre ces 3 centres émetteurs ondes courtes forts connus et toujours en activité, il y avait aussi 3 centres émetteurs internationaux dont on parle très peu : Mystérieux et secrets !

Le mystérieux centre émetteur de Tancabesti. 44°40'13" N, 26°04'45" E

Il existait un émetteur ondes moyennes de Radio Roumanie situé près du centre de Tancabesti depuis 1949 sur 855 kHz. C'était l'un des plus puissants d'Europe du sud-est avec une puissance de 1500 kW. Il fonctionne toujours mais à puissance réduite (250kW).

Au cours de l'année 1952, importants travaux sont entrepris sur un autre terrain situé au nord-ouest du village. Des émetteurs sont installés, l'entièreté de l'équipement a été fourni par l'URSS. Des ingénieurs russes surveillaient le travail.

Il semblerait que cette station était destinée au brouillage et aux radiocommunications. Je le dis au conditionnel car cette station a toujours été mystérieuse et peux d'informations ont filtré. Les techniciens roumains qui ont installé la station sont mystérieusement portés disparus après la fin de travaux!

Après les activités de brouillage, il semblerait que la station a servi pour émissions un usage militaire, de radiocommunications ou radio-maritime. Le centre ondes courtes, est devenu un Télé-port d'Adisam pour des liaisons satellites.

Le centre émetteur secret de Buftea.

Gardé top secret et même inconnu du personnel des studios, ce centre étaient situés dans la foret de Buftea à 15 kilomètres au nord-est de Bucarest. Cet émetteur clandestin a diffusé les émissions de Radio Espana Independiente, Radio Portugal Libre, Radio Grèce Libre et même Radio Yougoslavie Libre. -

Le centre émetteur de Radio Moscou à Timisoara.

Cet émetteur ondes moyennes sur 755 Khz était équipé de 2 émetteurs installés par Moscou : 1 de 150Kw en 1948 et un second de 50 kw installé en 1951. Il diffusait les émissions de Radio Bucarest International et servait de relais à Radio Moscou. Le centre a été démantelé au début des années 2000.

Radiocom au XXIme siècle.

Outre la diffusion sur ondes courtes de programmes vers l'étranger, la société se veut moderne et a développé la radiodiffusion sonore numérique terrestre à Bucarest des programmes de la Societatea Română de Radiodifuziune (România Actualităţi, România Muzical, Radio Bucureşti et à Radio 3Net.

Contrairement à de plus en plus de pays, les ondes moyennes, les grandes ondes et la FM sont toujours bien présents :

Pour le programme «Romania Actualities» , un réseau de 23 émetteurs ondes moyennes et grandes ondes et un réseau de 63 émetteurs FM sont utilisés, fournissant une couverture de la population roumaine d'environ 99,3%.

Pour la transmission du programme "Romania Cultural", un réseau de 46 émetteurs FM assurent une couverture de 97,8% de la population.

Pour la transmission de programmes régionaux, territoriaux et locaux, des réseaux de diffusion sont utilisés :

AM (émetteur locaux),
FM (Roumanie Musique, Radio Pipera, Radio Bucarest, Studio Resita, Antena Sibiului),
AM et FM mixtes (Studio Timişoara, Studio ConstanÅ£a, Studio Iasi, Studio Craiova, Studio Târgu-Mureş, Studio Cluj).

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Afrique-du-Sud
Algerie
Ascension
Benin
Botswana
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Mali
Maroc
Rwanda
Sahara
Seychelles
Somalie
Soudan
Swaziland
Togo
Zambie
Amérique
Anguilla
Antigua
Argentine
Bonaire
Bresil
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Hawai
Honduras
Mexique
Montserrat
Venezuela
Asie
Afghanistan
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Emirats-Arabes
Georgie
Guam
Inde
Israel
Japon
Kazakhstan
Kirghizistan
Kuwait
Malaisie
Mariannes
Mongolie
Oman
Pakistan
Palestine
Philippines
Singapour
Sri-Lanka
Tadjikistan
Taiwan
Thailande
Yemen
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Autriche
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Hongrie
Irlande
Islande
Italie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Offshore
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Slovenie
Suede
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
Cook-Islands
New-Zealand
Nouvelle-Caledonie

Légendes des photos.

- centre émetteur ondes courtes de Tiganesti
- centre émetteur ondes courtes de Galbeni
- centre émetteur ondes courtes de S?ftica
- émetteur ondes moyennes de Tancabesti
- Ondes moyennes de Radio Moscou à Timisoara

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.