Histoires de radio

Portugal:
Les ondes courtes de la Radio Portugaise.




De Radio Colonial à RDP Internacional en passant par Radio Portugal, la voix de l'occident.



1926, les émissions à ondes courtes pour les colonies portugaises sont lancées par Radio Colonial, créée par Abílio Nunes dos Santos.

En 1930, un décret crée la Direction des Services de Radio Électrique. Dans le même temps, les premiers émetteurs pour la radiodiffusion en ondes moyennes et en ondes courtes ont été commandés.

En 1932, les premières émissions expérimentales ont été réalisées en ondes moyennes et en 1934, en ondes courtes au moyen d'un émetteur de 1 kW. Les émetteurs sont situés dans les studios de Barcarena

En 1934, les premiers studios de l'ancien radiodiffuseur national ont été transférés de Barcarena à Rua do Quelhas, à Lisbonne.

L'Emissora Nacional a été officiellement été inauguré en 1935 et un an plus tard, le service à ondes courtes a été créé. Il était destiné à servir, dans une première phase, les pêcheurs de la flotte de bacalhoeira dans les mers de Terre Neuve.

1937, l'émetteur à ondes courtes est renforcé et passe de 1 à 10 kW.

Le 29 septembre 1938, voit la fermeture de la radio CT1AA-Colonial et le service d'ondes courtes de l''Emissora Nacional a été développé pour apporter de l'information, de la musique en portugais aux habitants des anciennes colonies.

1941, pendant la guerre mondiale, deux émetteurs de 50 kw ont été mis en service.

1954, c'est le Président de la République, le Général Francisco Craveiro Lopes, qui a inauguré le Centre d'émissions en ondes courtes et ondes moyennes de Sao Gabriel près de Pegões. Le centre dispose de 2 émetteurs ondes courtes de 100 kw et un troisième sera installé en 1957.

1966, quatre nouveaux émetteurs d'ondes courtes de 100 kW viennent renforcer le parc.

1975, l'Emissora Nacional a fusionné avec des radios privées pour devenir Radiodifusão Portuguesa (RDP), Empresa Pública (RDP) qui deviendra après l'arrivée de la TV RadioTelevisão Portuguesa (RTP).

1986 l'ancien service des O.C. de l'Emissora National devient RDPI, la chaîne internationale autonome au sein de la RDP

Le service international Radio Portugal se porte bien : Une moyenne de 50 heures d'émission par jour a été garantie pour l'Europe, l'Afrique, le Brésil, l'Amérique du Nord, le Venezuela et le Moyen-Orient. Outre le portugais et dialectes des colonies, des émissions d'une demi-heure chacune sont diffusées en anglais, français, allemand et italien. Ces émissions visaient à affirmer les positions du Portugal sur la scène internationale.

À la fin des années 1980 la RDPI a commencé à être diffusée dans certains pays africains. Ces émetteur diffusait la seconde chaîne de RDPI chaîne Afrique appelée RDP AFRIQUE.

1989, la station renforce sa puissance en installant un émetteur de 300 kw Telefunken.

1995, les émissions en langues étrangères ont complètement cessé et RDP Internacional se consacre exclusivement aux portugais à l'étranger et à ses anciennes colonies. RDP Internacional est défini comme «le grand lien des Portugais dans le monde. Grâce à leurs émissions, tout le monde, à tout moment, peut accéder instantanément au contact avec le Portugal. »
RDP Internacional a également utilisé le centre de diffusion Deutsche Welle de Sines pour renforcer la réception radio en Europe Centrale lorsque les troupes portugaises intervenaient en Bosnie et au Kosovo.

2002, alors que la majorité des radiodiffuseurs limitent leurs investissements vu le contexte international, la station de Sao Gabriel se lance dans un grand programme de modernisation et un émetteur Thales de 300 kw est mis en service. Progressivement les installations sont rénovées

En 2004, Radiodifusão Portuguesa (RDP) devient Radiotelevisão Portuguesa: Radio et Télévision du Portugal (RTP).

RDP Internacional, poursuit le développement des retransmissions locales dans des villes d'Europe, du Canada et des États-Unis et d'Australie. Les retransmissions sont assurées par des radios portugaises de la diaspora. Ces radios utilisent la fréquence modulée (FM) et les réseaux câblés comme moyen de diffusion.

Cela n'empêche pas la poursuite de la rénovation de Sao Gabriel et en 2005, deux nouveaux émetteurs de 300 kw Thales sont mis en service. Le travaux comprennent également la rénovation de la distribution audio, de la commutation des antennes et l'automatisation.

2006, Bilan de la modernisation : Des investissements de près de 6 millions d'euros et un centre émetteur qualifié d'être le plus moderne de l'époque.

4 ans après, des rumeurs circulent sur une intention d'arrêter les ondes courtes et de 2010 à fin 2012, elle avait commencé à diffuser les week-ends en Europe en mode numérique (Digital Radio Mondiale) depuis Sines.

2 ans plus tard, RDP Internacional arrête provisoirement ses émissions : un provisoire définitif qui fait l'objet d'un autre article.. car il y a beaucoup à en re-dire !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Afrique-du-Sud
Algerie
Ascension
Benin
Botswana
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Mali
Maroc
Rwanda
Sahara
Sao-Tome
Seychelles
Somalie
Soudan
Swaziland
Togo
Zambie
Amérique
Anguilla
Antigua
Argentine
Bonaire
Bresil
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Honduras
Mexique
Montserrat
Venezuela
Asie
Afghanistan
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Emirats-Arabes
Georgie
Inde
Israel
Japon
Kazakhstan
Kirghizistan
Kuwait
Malaisie
Mongolie
Oman
Pakistan
Palestine
Philippines
Singapour
Sri-Lanka
Tadjikistan
Taiwan
Thailande
Turquie
Yemen
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Autriche
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Hongrie
Irlande
Islande
Italie
Lettonie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Norvege
Offshore
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Slovenie
Suede
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
Cook-Islands
Guam
Hawai
Mariannes
New-Zealand
Nouvelle-Caledonie
Palau

Légendes des photos.

-
-
-
-
-
-
-
-

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
Si vous ne souhaitez pas qu'une photo soit publiée j'invite l'auteurs et la personne photographiée à me contacter par mail: michel chez fremy.be .