Histoires de radio

Offshore:
La voix de la paix une radio pirate peux connue.




Abie Nathan et La Voix de la paix au large face a Israël.



C'est en 1967 qu'Abie Nathan, un pacifiste convaincu, a eu l'idée de créer une radio pacifiste, en réaction aux programmes belliqueux diffusés par La Voix des Arabes et Kol Israël Il veut se faire entendre et propager sa conception pacifiste dans le Moyen-Orient.

Le début de l'aventure.
Abie Nathan a vendu tous ses biens et réalisé des collectes pour réunir des fonds. Enchaînant des rencontres avec des hommes politiques et des intellectuels et des gréves de la fain lorsque l'on ne voulait pas l'entendre.
C'est finalement grâce à deux hommes, venus l'aider, que le projet s'est concrétisé: Hans Knot un Hollandais l’a aidé à acheter son bateau, à Groningen, aux Pays-Bas et le John Lennon, des Beatles, qui finança une partie de l'aventure.
Acheté en 1971, le navire quitta Groningen et a fait route vers New-York afin d'y être équipé de 2 émetteurs de 25 kw Collins et d'un diplexeur pour diffuser avec 50 kw.

Un long trajet vers mer promise.
Le navire a pris le non de « Peace » et battait pavillon panaméen.
Le 16 mars 1973 , il prend la mer en direction des côtes israéliennes. Il effectue des tests pendant la traversée. Tout se passe bien jusqu'à ce qu'il soit endommagé par une forte tempête.
Arrivé au large des côtes de l'Europe, il fait étape à Marseille afin d'être réparé. Fin mai, il quitte Marseille et reprend ses émissions test au milieu de la méditerranée.
La navire diffuse sur 1539 Khz mais annonce 1540 Khz. Les émissions sont diffusées en français, anglais hébreu et arabe.

Shalom, salaam, paix à tous nos auditeurs.
C'est le premier message que lança Abie Nathan lors de la première diffusion sur les ondes de La Voix de la Paix, en 1973, ajoutant : « nous espérons qu’avec cette radio nous aiderons à soulager la douleur et guérir les blessures de nombreuses années de souffrance pour les peuples du Proche-Orient »

Une entreprise au bord du gouffre.
Très vite les difficultés financières se sont fait sentir et la radio cesse ses émissions : Les réparations suite à la tempête n'avaient pas arrangé les chose !
Abie Nathan rentre en Hollande, Radio Caroline lui offre du temps d'antenne pour lancer des appels aux dons.
Diverses associations humanitaires, religieuses et caritatives l'aide, de même que les propriétaires de Radio North Sea International. Le DJ Crispian St John quitte RNI pour devenir le directeur artistique de la Voix de la Paix.
Abie Nathan quant a lui se rend compte que seul une formule de radio commerciale peut arriver à financer la vie de la station : le coût d'entretien d'un bateau-radio est colossal!

Retour sur les ondes, nouvelle formule.
Voice of Peace est de retour sur les ondes et émet alors 24h/24. Le directeur artistique Crispian St John impose son style et la station diffuse principalement des succès anglophones, des messages de paix et des émissions faisant mieux connaître les peuples.
La station parvient à l'équilibre budgétaire grâce aux nombreux annonceurs publicitaires.

Le succès est au rendez-vous.
C'était l’une des rares de la région à diffuser la même musique que celle des radios « branchées » de la Mer du Nord
En 1980, émetteur FM Harris de 20 kw fut ajouté, il diffusait sur 100 Mhz.

Palestiniens et Israéliens se parlent.
La station offra l’occasion, pour la première fois dans l’histoire du Moyen-Orient, de permettre un dialogue public entre Israéliens, Arabes et Palestiniens. Abie Nathan eut une idée de génie : associer ses convictions politiques à la musique la plus pointue du moment, servie par les DJ s anglais en vogue de l’époque.

Trop de succès.
Pendant une vingtaine d’années cette radio pirate très populaire auprès des jeunes. Le Gouvernement de Tel Aviv assurait à une certaine tranquillité à cette initiative mais trop de succès n'est pas bon et une réponse gouvernementale d’envergure se préparait.
En 1976, le gouvernement lança sa propre radio, Reshet Gimmel, copie conforme de la radio d’Abie Nathan (sans son contenu idéologique), et récupéra de nombreux annonceurs et auditeurs de La Voix de la Paix.

Accords signés, bateau coulé.
En 1993, pour la signature historique des «Accords d’Oslo», plein d’espoir de voir la paix pointer à l’horizon, Abie Nathan fit un geste symbolique fort : il coula la navire, persuadé qu’il avait rempli sa mission.
Ironiquement, l’homme a sombré en même temps que son bateau. A partir de 1997, sa santé se dégrade fortement, il est victime d’une attaque cérébrale qui le paralyse d’un côté jusqu’à la fin de sa vie. Abandonné de tous, esseulé, un groupe de sympathisants se forme et décide de l’entourer, de le soigner et de s’occuper de lui.

20 ans après, que reste-t-il?
Malheureusement, pas grand chose, en dehors de cette radio web créée, dirigée et financée par quelques nostalgiques. Une webradio qui rediffuse le son original de la radio originale est en activité depuis octobre 2009.
http://www.thevoiceofpeace.co.il/listenlive.html
Un projet de musée a été initié, mais faute d’argent et de subsides, ce « Musée de la Paix » qui réunirait les vestiges du bateau et la correspondance d’Abie Nathan, peine à se concrétiser
Durant sa vie, personne n’était indifférent au combat d’Abie Nathan; on l’adulait où on le haïssait pour son idéal trop radical.
Aujourd’hui, son nom n’évoque qu’un vague souvenir lointain et les passants ne s’arrêtent que très rarement devant la plaque commémorative située sur la promenade de Tel Aviv, à l’endroit même où l’on pouvait  apercevoir le bateau de la paix.
On doit saluer l'initiative d' Eric Friedler, qui a décidé de se pencher sur la réalisation d’un film documentaire sur ce personnage hors du commun et son « Bateau de la Paix ».
Un récit qui se fonde sur de nombreuses archives vidéo, photo et audio inédites. Un matériel inestimable composé de centaines d’heures d’images et de bandes sonores tout juste répertoriées, pour la plupart, par Noam Tal, un chimiste israélien qui consacre son temps libre à numériser et à cataloguer ce patrimoine sans précédent. Ces archives proviennent d’une part des médias du monde entier qui ont largement suivi l’engagement d’Abie Nathan et d’autre part, des enregistrements audio des moult débats citoyens organisés par la station radio. Le personnage principal du documentaire est Abie Nathan. Il apparaîtra dans le film à travers des archives rigoureusement sélectionnées.
Hélas, la diffusion du film fut plus que confidentielle

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Afrique-du-Sud
Algerie
Ascension
Benin
Botswana
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Mali
Maroc
Rwanda
Sahara
Seychelles
Somalie
Soudan
Swaziland
Togo
Zambie
Amérique
Anguilla
Antigua
Argentine
Bonaire
Bresil
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Hawai
Honduras
Mexique
Montserrat
Venezuela
Asie
Afghanistan
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Emirats-Arabes
Georgie
Guam
Inde
Israel
Japon
Kazakhstan
Kirghizistan
Kuwait
Malaisie
Mariannes
Mongolie
Oman
Pakistan
Palestine
Philippines
Singapour
Sri-Lanka
Tadjikistan
Taiwan
Thailande
Yemen
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Autriche
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Hongrie
Irlande
Islande
Italie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Offshore
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Slovenie
Suede
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
Cook-Islands
New-Zealand
Nouvelle-Caledonie

Légendes des photos.

-
-
-
-
-

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.