Histoires de radio

Monaco:
Radio Monte Carlo à Roumoules.




15 octobre 1974: Inauguration du centre de diffusion RMC dans les Alpes de Haute Provence.



Début des travaux.
La construction a été décidée à la fin 1972. Les plans ont été établis et les demandes de permis ont été introduites et acceptées en 1973. Tout le monde souhaite une réalisation rapide afin d’éviter d’autres recours.
 
Les travaux débutent immédiatement.
En 18 mois tout est construit, à commencer par le bâtiment mais aussi le plan de sol composé d'un réseau de 200 km de fil de cuivre, disposés en rayon autour des pylônes, enfouis à 80 cm sous terre.
L’alimentation en électricité L'alimentation du centre en électricité est prévue pour prévenir toute panne de courant. Le centre est alimenté par deux lignes à haute tension, l'une de 150 kV et l'autre de 220 kV. En cas de rupture de l'alimentation du réseau, un groupe électrogène de 2 200 kW assure le secours et une citerne contient la quantité de carburant permettent d’alimenter le centre pendant une semaine.

Les antennes.
C’est une antenne directionnelle composée de trois pylônes en treillis de section triangulaire qui pointe vers Brest afin de limiter les ondes rayonnées vers l’Italie, la Méditerranée et vers le Oslo pour ne pas perturber l’émetteur de la NRK qui utilise la même fréquence.

Les émetteurs.
Installés à la fin des travaux, le premier émetteur de 1000 kW entre en service le 15 juillet 1974.
Le second émetteur de 1000 kW sera mis en service le 15 octobre 1974. C’est cette date qui constitue la mise en service officielle de l’émetteur de RMC à Roumoules date de l’inauguration officielle. La puissance totale est de 2000 kW.
À partir de là, la radio couvrait quasiment la moitié du territoire, ce qui a permis à RMC de tripler son audience
 
Le développement du centre.
Pendant les premières années de fonctionnement, l’ancien émetteur du Col de la Madone restait en service pour reprendre la main en cas de pannes ou d’entretien de Roumoules.
Afin de devenir entièrement autonome, un quatrième pylône de 330 mètres omnidirectionnel a été installé en 1978. Il permet au centre de pouvoir diffuser pendant l’entretient de l’antenne directionnelle.
Un troisième émetteur grandes ondes de 1 000 kW a été installé en 1983, permettant de garantir la puissance de 2000 kW en cas de panne d’un des émetteurs.
Les groupes électrogènes ont été démontés et remplacés par 2 alimentations issues du poste EDF alimenté par la ligne 150Kv de RTE et d'une de secours venant du poste Enedis.

Les ondes moyennes.
Après avoir servi de backup, l’émetteur du Col de la Madone a été transformé en centre émetteur ondes moyennes pour le programme italien de RMC sur 702 kHz.
Les Installations historiques de Fontbonne étaient vieillissantes, l’émetteur ondes moyennes sur 1467Khz devait être remplacé et le site ne permettait pas l’installation d’une antenne directive qui était souhaitée par TWR, le locataire. Il a été décidé d’installer un nouvel émetteur à Roumoules.

Trans World Radio à Roumoules
En 1987, un quatrième émetteur de 1 000 kW a été installé dans le bâtiment du centre émetteur.
Une antenne composée de cinq pylônes de 100 mètres de haut en pentagone a été installée.
Cette antenne directive à la particularité de pouvoir diriger les ondes dans différentes directions en fonction de la cible visée par les émissions de TWR :
Une émission est destinée aux pays de l’Est, les ondes sont dirigées à 85° vers l’Est.
L’émissions suivante est en anglais vers le Grande-Bretagne, les ondes partent avec un azimut de 325°,
Ensuite une émission dans les langues nordiques, pas de soucis on dirige vers 25°
La péninsule ibérique ou l’Afrique du Nord ? cap sur 241° ou pour l'Italie, les pays baltes ou la Grèce.. 150°.
Pour la TWR l’émetteur a été changé courant 2013 par un S7HP upgradé a 1200kw qui a démarré en octobre 2013 est qui fonctionne a 1000Kw.
 
Changement de propriétaire.
En 1992, il a été décidé, pour améliorer les finances de RMC, que le centre émetteur deviene la propriété d’une nouvelle société : Monte-Carlo-Radiodiffusion.
Constituée en 1994, MCR est société anonyme monégasque dont les actionnaires sont la SOFIRAD (5/6) et l’Etat Monégasque (1/6).
MCR doit assumer les charges liées aux centres émetteurs de Roumoules, La Madone et Fontbonne et se rétribue par les locations des émetteurs à RMC, TWR, RADIO RIVIERA, RADIO CLASSIQUE, à la diffusion de RADIO NOSTALGIE sur les fréquences monégasques.
Suite à la mise en liquidation programmée de la SOFIRAD, les parts qu’elle détenaient ont été cédées à TDF.
En 2016 à la suite de la prise de majorité (51%) par la Principauté de Monaco le nom de Monte-Carlo-Radiodiffusion (MCR) a été changé en Monaco Média Diffusion (MMD)
 
Mise à niveau.  
25 ans de service, c’est déjà vieux pour un émetteur, surtout que les émetteurs ont bien évolué et que les nouveaux consomment moins de courant : les tétrodes ont été remplacées par une technologie entièrement transistorisée : des modules de puissance à semi-conducteurs aux étages finaux.
En 2000, MCR décide de remplacer les deux premiers émetteurs par de nouveaux S7HP2 de Thales Broadcast Multimedia.
A la pointe du progrès, DRM-ready, ils peuvent diffuser sur grandes ondes ou sur ondes moyennes.
Les S7HP de 2000 ont été upgradé pour sortir plus de puissance grâce a la modulation type AMC-EHC.
Un seul regret, une nouvelle génération d'émetteurs, encore plus performant, est sortie juste après l'installation!
Aujourd'hui, il n'y a plus de puissance contractuelle, la puissance est réglée pour garantir la couverture sur la zone de diffusion en fonction de la propagation. 900 kW de jour et 600 kW de nuit semble un bon compromis
 
Quel avenir pour les grandes ondes ?
L’importance des grandes ondes a diminué au fil des ans depuis la libération des ondes en 1981 et l’implantation des fréquences pour RMC à travers toute la France.
La réduction des interférences suite à l’arrêt d’autres émetteurs grandes ondes ne justifiait plus des puissances aussi importantes
RMC a demandé en 2008 à son diffuseur (MCR) de ramener la puissance d'émission du programme grandes ondes à 1 500 kW de 6 heures à 20 heures et à 900 kW en dehors de cette tranche horaire.
Quel devenir pour les grandes ondes ? Cela ne tient qu’a un fil et on est en droit de se demander si vu les frais de diffusion en DAB+, RMC Info ne sera-t-il pas obliger de perdre les quelques pour cent d’auditeurs qui ne peuvent recevoir RMC infos ni en FM et encore moins en DAB+.
 
Quel avenir pour les ondes moyennes ?
La situation est différente : Trans World Radio qui diffuse des émissions religieuses reste partout fidèle aux ondes moyennes et n’arrête pas de développer ses moyens de diffusion en Amérique, en Afrique et en Asie. MMD reste un partenaire incontournable pour couvrir l’Europe et l’Afrique du Nord. L’émetteur de 1000 kW date de la fin des années mais en cas d’arrêt des grandes ondes, les émetteurs plus récents peuvent diffuser sur ondes moyennes.
 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Afrique-du-Sud
Algerie
Ascension
Benin
Botswana
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Mali
Maroc
Rwanda
Sahara
Sao-Tome
Seychelles
Somalie
Soudan
Swaziland
Togo
Tunisie
Zambie
Amérique
Anguilla
Antigua
Argentine
Bonaire
Bresil
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Honduras
Mexique
Montserrat
Venezuela
Asie
Afghanistan
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Emirats-Arabes
Georgie
Inde
Israel
Japon
Kazakhstan
Kirghizistan
Kuwait
Malaisie
Maldives
Mongolie
Oman
Ouzbekistan
Pakistan
Palestine
Philippines
Singapour
Sri-Lanka
Tadjikistan
Taiwan
Thailande
Turquie
Yemen
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Autriche
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Hongrie
Irlande
Islande
Italie
Lettonie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Norvege
Offshore
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Slovenie
Suede
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
Cook-Islands
Guam
Hawai
Mariannes
New-Zealand
Nouvelle-Caledonie
Palau

Légendes des photos.

-
-
-
-
-
-
-

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
Si vous ne souhaitez pas qu'une photo soit publiée j'invite l'auteurs et la personne photographiée à me contacter par mail: michel chez fremy.be .