Histoires de radio

Grande-Bretagne:
Propagation ionosphérique des ondes courtes.




Nouvelle étude sur les effets de bombardements sur la propagation des ondes. Un phénomène qui peut perturber les communications radio, les GPS, les radiotélescopes et même les systèmes météorologiques.



BBC World vient de publier un article sur les effets des bombardements sur l'ionosphère.

Les bombes utilisées par les forces alliées pendant la Seconde Guerre mondiale étaient si grandes qu'elles affaiblissaient la haute atmosphère de la Terre.

Les raids aériens ont transformé les villes en décombres et en cendres, mais de nouvelles recherches montrent désormais que des ondes de choc pourraient être ressenties jusqu'à 1 000 km au-dessus du Royaume-Uni.

Chris Scott, de l’Université de Reading, a déclaré: «J’ai été absolument étonné quand j’ai appris que chaque raid a libéré l'énergie d'au moins 300 éclairs. »

Nous espérons maintenant que les recherches nous permettront de mieux comprendre comment des forces naturelles telles que la foudre, les éruptions volcaniques et les tremblements de terre peuvent affecter la haute atmosphère de la Terre.

Comment savons-nous que c'est arrivé?

Les chercheurs ont étudié les enregistrements quotidiens conservés au Radio Research Center de Slough, au Royaume-Uni.

Ils ont examiné l'évolution de la concentration d'électrons dans la haute atmosphère à l'époque des 152 raids aériens alliés en Europe, notamment les raids sur Berlin et ceux à l'appui du débarquement en Normandie.

Les données ont montré que la concentration d'électrons avait chuté de manière significative lorsqu'une bombe avait explosé, ce qui a chauffé la haute atmosphère.

Cela a entraîné un épuisement faible mais significatif de l'ionosphère au-dessus de Slough, même si les bombes ont été déployées à des centaines de kilomètres.

Mais Chris Scott admet que "c’étaient des effets très temporaires qui réchauffaient très légèrement l’atmosphère. Les effets sur l'ionosphère n'auraient duré que jusqu'à ce que la chaleur se dissipe."

Pourquoi avons-nous besoin de connaître l'ionosphère?

C'est une couche de l'atmosphère terrestre qui peut affecter les communications radio, les systèmes GPS, les radiotélescopes et même une certaine compréhension des systèmes météorologiques.

Chris Scott a déclaré: "Cette recherche est vraiment importante si nous voulons comprendre la ionosphère dans son ensemble.

"Nous savons que l'ionosphère est contrôlée par l'activité solaire mais elle varie beaucoup plus qu'on ne peut l'expliquer actuellement."

Les résultats sont publiés dans la revue «European Geosciences Union journal, Annales Geophysicae».

Des essais russes ont déjà démonter que l'ionosphère est bien fragile,

Cela a déjà été prouvé par les essais russes sur ondes courtes qui avaient été menés en Ukraine : ils avaient littéralement grillé la couche ionisée! https://www.media-radio.info/radiodiffusion/index.php?radiodiffusion=Ukraine&id=156&cat_id=26 (NDLR)

Article original en anglais de BBC World sur https://www.bbc.com/news/science-environment-45655149

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Algerie
Ascension
Botswana
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Seychelles
Somalie
Soudan
Swaziland
Amérique
Anguilla
Antigua
Argentine
Bonaire
Bresil
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Hawai
Honduras
Mexique
Montserrat
Venezuela
Asie
Afghanistan
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Georgie
Guam
Inde
Israel
Japon
Kazakhstan
Kirghizistan
Kuwait
Malaisie
Mariannes
Mongolie
Oman
Pakistan
Palestine
Philippines
Singapour
Sri-Lanka
Tadjikistan
Taiwan
Yemen
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Hongrie
Italie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Offshore
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand
Nouvelle-Caledonie

Légendes des photos.

-
-

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.