Histoires de radio

France:
Sur les traces de Saint-Lys-Radio




Ici Saint-Lys-Radio service radiotéléphonique avec les navires en mer. Cette émissions est effectuée au niveau normal de la parole pour permettre le réglage des récepteurs de bord.



Les origines de Saint-Lys Radio.
On peut se demander pourquoi une station radio maritime dans une France qui concentrait ses services près de Paris se soit installée près de Toulouse, loin de la mer et de Paris? Tout simplement car au départ, le but de la station n'était pas de communiquer avec les navires et que Paris était sous occupation au moment de prendre la décision de construire le station. Le Gouvernement de Vichy voulait s'assurer des liaisons radio entre la métropole et les colonies sans passer par les allemands,il fallait se trouver un emplacement dans la zone libre.

Le groupe Radioélectrique de Toulouse.
En 1941, l'Administration des P.T.T. Décide de confier au Groupe Radioélectrique de Toulouse l'organisation de liaisons entre la métropole et les colonies. Dès 1942, les travaux débutent et comprennent la mise en place d'un centre d'exploitation à Muret, d'un centre émetteur au Vernet et d'un centre de réception à Saint-Lys.
Les travaux ne seront terminés qu'à la fin de la guerre et inauguré par des premières communications en morse avec Bamako

La reconversion en Centre Radio Maritime.
Après la guerre, le Bureau Central Radio repris peu à peu la gestion de toutes les liaisons avec l'outremer et le Groupe Radioélectrique de Toulouse en présentait plus d'intérêt.
Par contre les autorités avaient un souci avec les communications radio-maritimes sur ondes courtes : Elles étaient installées aux Saintes-Maries-de-la-Mer mais toutes les installations avaient été détruite par les Allemands et les stations de Boulogne et de Bordeaux ne disposait que de peu de capacité. D'où l'idée d'une reconversion de Saint-Lys / Vernet.

Un seconde inauguration.
Le 1er Janvier 1949, la Station Radio-maritime de Saint-Lys entre officiellement en action, bien qu'elle assurait déjà une partie du trafic depuis quelques mois!,,A cette époque elle ne fonctionnait qu’en morse.

Assurer les communications du monde entier.
Et oui, suivant la documentation : « Saint-Lys Radio pouvait communiquer avec les navires du monde entier sur tous les océans du monde ». En théorie oui, en pratique.. à conditions que les conditions de propagations des ondes le permettent !
Sur ondes courtes, les conditions de propagation varient en fonction de l'heure, de la fréquence, de la saison et de l'activité du soleil. Un vrai casse-tête pour les opérateurs. Pour mener à bien les opérations, c'est à Saint-Lys que se sont concentrés les activités.

Des activités multiples.
L'activité exclusive de la station était, dans un premier temps d'envoyer et de recevoir des télégrammes, elle s'est ensuite consacrée principalement aux transmissions téléphoniques avec le navires.
Son rôle ne se limitait pas seulement à cela, les opérateurs géraient aussi un service prioritaire : Les SOS, les demandes d'aide et de sauvetage étaient gérée via son service de radio médicale assuré en collaboration avec le SAMU de Toulouse.
Saint-Lys se chargeait de la diffusion de bulletins météo ou signalisation de risques de navigation sans oublier les communications pour les courses et régates.

De station télégraphique à la phonie et au Télex.
Les communications étaient réalisées en morse lors du lancement de la station, ce n'est qu'en1954 que la radiotéléphonie fut mise en service. En 1975 vinrent s’ajouter des communications radiotelex.
C'est le 16 Décembre 1996 que les transmissions radiotélégraphiques furent supprimées.
La radiotéléphonie fonctionna jusqu'à la fin de la station.

Une installation impressionnante.
Le grand bâtiment central en forme de croix abritait la salle d'exploitation, les bureaux de la direction et du service technique, ainsi que divers ateliers.
Un autre bâtiment abritaient les services auxiliaires : ateliers, garages, magasins et entrepôts. Sans oublier les groupes électrogènes à démarrage automatique pour faire face aux défaillances d'EDF.
Le site était couvert par un réseau de mâts métallique prolongé d'un poteau en bois pour atteindre une trentaine de mètres de haut.
Outre ces installation opérationnelles, on doit noter aussi que le centre avait construit son propre château d'eau (toujours présent) et que l'Administration avait construit des logements pour le personnel. L'un près du centre, l'autre près de village de Saint-Lys qui a gardé son nom de Cité Radio.

Vernet, le grand oublié.
Tous le mode parle de Saint-Lys mais peu de gens savent qu'a Saint-Lys, il n'y avait aucun émetteur radio !
La tache d'émetteur était confiée à la station de Vernet. La présence d'émetteur à Saint-Lys aurait perturbé la réception.
Le centre émetteur était situé à 20 km de Toulouse le long de la voie ferrée de Toulouse-Foix.Les installations étaient réparties dans deux bâtiments distants de plus d'un kilomètre et étaient tous deux entourés par les antennes d'émission.
Comme a Saint-Lys, Il y avait des groupes électrogène de secours et un château d'eau et le logement du personnel était assuré par des habitations situées le long de la route d'accès au centre.

20 ans après, que reste-t-il?
Les antennes de Saint-Lys ont été démontées et le terrain a été loti. Il ne reste qu'une antenne en souvenir à proximité de l'école. Les bâtiments ont été vendus et réaffectés pour l'industrie pharmaceutique.
Au Vernet, les bâtiments sont intactes. Le bâtiment nord est utilisé par la société Paul Boyè Technologies, fabricant d’équipements de protection individuelle et de sécurité pour les Ministères de la Défense, de l’Intérieur et de la Santé. Des poteaux de feeders sont toujours présents.
La bâtiment sud, entouré des lacs des gravières semblait inoccupé.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Algerie
Ascension
Botswana
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Seychelles
Somalie
Soudan
Swaziland
Amérique
Antigua
Argentine
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Georgie
Guam
Inde
Israel
Japon
Kuwait
Malaisie
Mariannes
Mongolie
Oman
Pakistan
Palestine
Philippines
Singapour
Sri-Lanka
Taiwan
Yemen
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Offshore
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

-
-
-
-
-

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.