Histoires de radio

Bonaire:
Le relais ondes courtes de Radio Nederlands Worldwide




Paradis pour la diffusion en ondes courtes et ondes moyennes, Bonaire est une des îles Sous-le-Vent dans les petites Antilles. Elle est située à l?est de Curaçao au large des côtes du Venezuela.



Bonaire, un choix judicieux.

Possesion des Pays-Bas cette île bénéficie d'un position excellente, entre les deux Amérique pour y installer une station de radiodiffusion.

Les études faites par RNW ont conduit à la conclusion qu'il était préférable de favoriser les relais à l'étranger: Par rapports aux émetteurs implantés au Pays-Bas, l'emplacement de l'île de Bonaire permet une très bonne réception en Amérique et en Afrique.

Cette île est aussi convoitée par Trans World Radio, si bien que les deux diffuseurs se sont lancés dans la construction de centres émetteurs.

En 1964, Radio Nederland Wereldomroep a utilisé l'émetteur de TWR, pour des émissions vers l'Amérique centrale, du Nord et du Sud en ondes moyennes. Les émissions étaient diffusées en néerlandais, anglais et espagnol. Elles étaient produites à Hilversum et acheminées sur bandes par avion. Les bulletins d'information sont relayés en directe et transmissent par l'émetteur de Lopik.

Radio Nederlands Worldwide :

RNW s'installe, sur le bord de mer, au nord de la capitale à Santa Barbara Crowns. Les travaux ont débuté en 1968 et les deux émetteurs 300 kW entrent en service en 1969. Ces émetteurs étaient à l'époque les plus puissants dans le monde. L'alimentation électrique était fournie par cinq générateurs diesel.

Modernisation du centre de RNW :

2006, RNW entreprend un vaste programme de modernisation : Installation par SIEMENS de deux nouveaux émetteurs et automatisation des commutateurs des feeders : le nouvel ensemble est prévus pour gérer cinq émetteurs à ondes courtes et les 17 antennes.

La fin et recyclage de la station de RNW:

2012, Alors que RNW prenait la décision de mettre fin à ses activités en ondes courtes suite à des coupes budgétaires.

Contrairement à la station de RNW de Talata-Volonondry à Madagascar, Bonaire n'a trouvé aucun repreneur, alors que les clients étaient nombreux : Deutsche Welle, BBC World Service, Voice of America, Radio Japon et la VRT de Bruxelles utilisaient le centre: soit en location, soit en échange de temps d'antenne.

Les seuls repreneurs éphémères ont été des radio-amateurs qui ont utilisé les antennes pendant quelques jours sous l'indicatif PJ4W.

En novembre les 17 pylônes de la station de radiodiffusion à ondes courtes ont été démantelés par dynamitage.

Seul le bâtiment des émetteurs est conservé et transformé en station électrique pour alimenter une bonne partie de Bonaire grâce aux groupes électrogènes. Le site des antennes est remplacée, en partie, par des panneaux solaires.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Ascension
Botswana
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Seychelles
Soudan
Swaziland
Amérique
Antigua
Argentine
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Georgie
Guam
Iran
Israel
Japon
Kuwait
Mariannes
Mongolie
Pakistan
Palestine
Philippines
Sri-Lanka
Taiwan
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Offshore
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

- RNW et TWR sous les cocotiers
- Premier occupant de Bonaire: Trans Word Radio Bonaire
- Second diffuseur de Bonaire: Radio Nederland Wereld Omroep
- Centre émetteur ondes courtes en bord de mer pour RNW
- Les liaisons satellites ont remplacé le relais OC de Lopik
- Les studios de TWR au centre de l'île de Bonaire.
- RNW, un centre émetteur converti en centrale électrique
- Antennes ondes moyennes et vestige des ondes courtes à TWR

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.