Histoires de radio

Belgique:
Une pionnière en communications radiomaritimes.




Le 3 novembre 1900, cinq ans après que Marconi eut réussi à franchir une distance d'environ cent mètres entre un émetteur et un récepteur, la première station de radio belge était mise en service.



Une initiative du roi Léopold II.
En mars 1900, Marconi, à l'invitation du roi Léopold II, est venu à Bruxelles pour présenter ses inventions au Palais Royal. Les expériences se sont déroulées en présence du roi Léopold II, du prince Albert, de la cour, des ministres et de nombreux autres dignitaires. L’émetteur était installé dans une pièce à l’étage du Palais royal et le récepteur dans la salle de bal.
Le résultat est convaincant: Léopold II s’intéresse immédiatement comme nouveau moyen de communication dans l’armée et les colonies.
Au cours de l'année 1900, le navire "Princess Clémentine", utilisée sur la ligne Ostende-Douvres, est équipé d'un émetteur.

La Panne Radio.
Une station de radio côtière est installée à La Panne : La Panne a été choisie comme emplacement car on espérait pouvoir suivre le navire d'Ostende-Douvres soit une distance de 50 km.
La station se trouvait dans la villa "Les Pavots", située alors dans les dunes. Vu l’extension de la ville, elle était ensuite située 12 Kunstenaarslaan. L'ancienne bâtisse a aujourd'hui fait place à un immeuble moderne mais je me souviens que l'ancienne maison a toujours porté une plaque commémorative.
L'antenne était constituée fixée à un poteau en bois de 50 mètres. Les communications étaient en morse, il n'y avait pas de transmission vocale.
La villa était reliée par une ligne télégraphique aérienne spéciale au bureau télégraphique d'Ostende, pour transmettre les télégrammes immédiatement. 

Les premiers SOS de la mer du nord.
En 1901, le "Medora" s’est échoué sur un banc de sable. Le "Princesse Clémentine", le seul navire équipé, passait a proximité et a immédiatement demandé de l’aide par radio.
Quelques temps après, le bateau-phare "Ruytingen" qui était en panne a reçu l'aide suite aux transmissions du "Princesse Clémentine".
Enfin, lorsque la "Princesse Clémentine" s’est échouée dans un épais brouillard au large des côtes belges, il a été possible de lui venir en aide grâce à l'appel radio.
Compte tenu du succès, il a été décidé d’équiper tous les bateaux postaux de la radio.

La station de Nieupoort.
A l'étroit dans la villa, les services de PTT ont décidé la construction d'une nouvelle station à Nieupoort. D'abord installée dans un wagon de chemin de fer, un nouveau bâtiment a été construit à côté de la station pilote.
En 1914, lors de la première bataille de l'Yser, la station de radio côtière "Nieuport" a été détruite. Le personnel est transféré au Havre, où une station de fortune a été mise en place.

La station Ostende Radio « OST ».
Dès la fin de la première guerre mondiale, les autorités veulent reconstruire le service de radio maritime. Cette fois, Ostende a été choisi comme siège.
La nouvelle station avec l'indicatif d'appel "OST" était logée dans des baraquements en bois près du château d'eau auquel était fixé les antennes. La station a récupéré le matériel revenu du Havre.

La station Anvers Radio « OSA ».
Parallèlement, une deuxième station de radio côtière est construite à Anvers « OSA ». En 1925, "Antwerp Radio" a été installée dans une extension de la station de pilotage et y est restée jusqu'en 1959. 
En 1929, la construction d'un poste téléphonique dans une cabane en bois près de la station Waas à Anvers-Rechteroever a commencé.
En 1936, après la construction de tunnels sous l'Escaut, le hangar en bois de la station de radio "Pays de Waes", qui se trouvait sur la rive droite de l'Escaut, fut transporté par un radeau jusqu'à la nouvelle station "Waasland", située sur la rive gauche.  Grâce aux ondes courtes et au trafic avec le Congo belge "Antwerp Radio" a été la plus importante station de radio côtière belge jusqu'en 1940 ou le matériel de la station a été coulé dans l'Escaut.
A la libération, Anvers Radio a repris sa mission au British Wireless Center à Orteluiskaai à la demande des autorités britanniques pour faciliter les communications radio avec les navires alliés.
Anvers radio repris sa place avant d'être détronée par Ostende qui repris sont trafic.

Belradio et le Bureau Central Radio.
Belradio, société concurrente à la "Compagnie de Télégraphie sans Fil" exploitait aussi une station d'émission à Wingene près de Ruiselede et une station de réception à Liedekerke. Belradio était surtout spécialisée dans les transmissions point à point.
La station diffusait en VLF 16,2 kHz avec une puissance pouvant atteindre 500 KW. L'antenne s'étendait entre huit mâts en bois d'une hauteur de 287 m. . Elle fut ensuite équipée d'émetteurs ondes courtes.
En octobre 1940, les Allemands ont fait sauter les tours de transmission de l'antenne à ondes longues de 287 mètres. Ils n'ont jamais été reconstruits.
Le 6 octobre 1946, le trafic à ondes courtes avec les navires congolais a été repris.
Ruiselede fut ensuite récupérée par la RTT et a, en outre, réalisé les premières transmissions des bulletins d'informations de la radio belge vers le Congo. De nos jours, elle est exploitée par la marine militaire belge.
Liedekerke est devenue une station satellite de Belgacom avant d'être revendue.

La nationalisation.
La loi du 19 juillet 1930 a transféré l'exploitation du service national de télégraphie et de radio maritime à la direction de "Télégraphes et des Téléphones". En raison de l’augmentation du trafic radio, les stations de radio côtières et maritimes en général doivent se développer surtout qu'elle commencent à diffuser en mode duplex.
Dans le cadre de ce développement Ostende Radio doit se trouver un emplacement. ,En 1932, le centre de réception sera installé à Stene, les émetteurs à Middelkerke.

Bunker 147
A ces stations, il faut aussi citer la station Bunker 147 de la force navale belge qui était installée sous une dune à Bredene, près de la base navale d'Ostende à côté d'un émetteur ondes moyennes de la BRT

Brugge Radio « OSY »
La moins connue des stations maritimes, et la plus récente, est certainement Brugge Radio : C'est un émetteur radio SSB-Pactor du réseau SailMail.
La SailMail Association est une association à but non lucratif de propriétaires de yachts, créée en 1998, qui exploite et entretient un système de communication par courrier électronique destiné à ses membres.
Les membres doivent acquérir un modem spécial SCS Pactor, disponible auprès des revendeurs de systèmes de radio amateur ou d'électronique marine conçu pour le transfert de données. à la radio. La transmission s’effectue par toutes les techniques possibles de SailMail HF en SSB ou numérique sur OC, tous les terminaux Inmarsat et via tout accès à Internet !
Pour l'Europe SailMail a installé Brugge Radio équipé de 4 émetteurs récepteurs sur les fréquences de 330,5 – 8422 – 12580,5 et 16684,5 khz près de la Dudzeelse Steenweg au nord de Bruge.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Afrique-du-Sud
Algerie
Ascension
Benin
Botswana
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Mali
Maroc
Rwanda
Sahara
Sao-Tome
Seychelles
Somalie
Soudan
Swaziland
Togo
Zambie
Amérique
Anguilla
Antigua
Argentine
Bonaire
Bresil
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Hawai
Honduras
Mexique
Montserrat
Venezuela
Asie
Afghanistan
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Emirats-Arabes
Georgie
Guam
Inde
Israel
Japon
Kazakhstan
Kirghizistan
Kuwait
Malaisie
Mariannes
Mongolie
Oman
Pakistan
Palestine
Philippines
Singapour
Sri-Lanka
Tadjikistan
Taiwan
Thailande
Yemen
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Autriche
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Hongrie
Irlande
Islande
Italie
Lettonie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Norvege
Offshore
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Slovenie
Suede
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
Cook-Islands
New-Zealand
Nouvelle-Caledonie

Légendes des photos.

- La villa Les Pavots à la Panne
- Le navire Princess Clémentine
- OST à Ostende
- La station de réception de Stene
- La station de Ruiselede Wingene
- La station Anvers Radio OSA
- La station de Middelkerke
- La bunker 147 à Bredene

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
Si vous ne souhaitez pas qu'une photo soit publiée j'invite l'auteurs et la personne photographiée à me contacter par mail: michel chez fremy.be .