Histoires de radio

Argentine:
Radio Liberty, la propagande de la Defensa Nacional Argentina




Face à « Radio Atlantico del Sur » le Gouvernement Argentin a aussi lancé sa radio de propagande pendant la guerre des Malouines de 1982.



Contrairement à Londres, Buenos Aires a toujours reconnu que c'était une initiative de la direction de la « Defensa Nacional »

La station a commencé ses transmissions le 7 juin 1982, peu après le début de la guerre.

Les émissions de Radio Liberty étaient diffusées en anglais avec de la musique anglaise ou des chansons des Beatles étaient à l'honneur.

14 personnes y travaillait et les informations étaient diffusées en anglais mais parfois aussi en irlandais et gallois.

On se serait cru à la BBC mais le style éditorialiste était bien calqué sur Radio Atlantico del Sur : C'était une copie conforme, orchestrée par la Junte militaire argentine .

Le message en début d'émission était : « Salut, je suis Libertad. J'ai décidé de me montrer au monde, d'un pays lointain pour vous et très proche de nous. Je suis les Malvinas, Sandwich et la Géorgie du Sud. Je suis une voix, un esprit, un pays. Je suis celui qui peut dire avec fierté que le monde écoute quand l'Argentine parle. »

La voix était celle de Silvia Fernández Barrio, la Présidente de la télévision couleur d'argentine. Elle parlait couramment l'anglais mais à du se défaire de son accent américain.

La station diffusait sur plusieurs fréquences dont 17740 Khz. Le lieu d'émission n'a jamais été connu avec certitude, et pour cause : Le responsable de la transmission était le service de renseignement de l'armée argentine.

Plusieurs pistes ont été évoquées pour l'émetteur:

Un centre émetteur désaffecté de radio nationale et de Radio Argentina al Exterior à General Pacheco, ville industrielle située dans la banlieue nord de Buenos Aires en Argentine.

Un centre émetteur désaffecté de la Compania Radiotelegrafica Transradio International à La Plata, au sud-est de Buenos Aires. Cette hypothèse provient du fait que la station a émis hors des bandes de radiodiffusion mais il est peu probable que le matériel était encore exploitable car la station a fermé il y avait plus de 10 ans.

Plusieurs studios ont été mis à disposition pour l'enregistrement des émissions. Les programmes ont été enregistrés dans les studios de Radio Nacional et de Radio Municipal

Après la chute de Puerto Argentino et la reprise des Malouines par les forces britanniques, les émissions se sont poursuivies pendant 2 jours. Le dernier jour, les émissions se sont clôturées par un adieu bilingue, en anglais et en espagnol, disant: "Une bataille a été perdue, mais pas le but de récupérer les îles, parce que les Malouines ont été, sont et seront argentins".

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Ascension
Botswana
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Seychelles
Soudan
Swaziland
Amérique
Antigua
Argentine
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Georgie
Guam
Iran
Israel
Japon
Kuwait
Mariannes
Mongolie
Pakistan
Palestine
Philippines
Sri-Lanka
Taiwan
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Offshore
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

-
-

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.