Histoires de radio

Andorre:
Sentiment de souveraineté d'Andorre à travers les radios.




L'implantation, la concession et la fin de Radio Andorra et Sud Radio s'expliquent à travers de nombreux épisodes institutionnels entre la France, l'Espagne et Andorre qui ont forgé le sentiment de souveraineté du pays.



María Jesús Lluelles complète cet épisode de l'histoire avec un livre accompagné d'un documentaire réalisé par le journaliste Albert Roig. Un ouvrage publié en catalan à quelques mois du 80ème anniversaire des débuts de Radio Andorra.
C'est l'occasion de se souvenir de l'importance de la radiodiffusion et des répercutions politique que sa présence a généré dans les Vallées d'Andorre : allant jusqu'à créer plusieurs conflits entre le pays, la France, l'Espagne et l'Evéché.

Andorradio, qui deviendra Sud Radio, est née d'une volonté française, ce qui a entraîné des épisodes de rupture dans les relations diplomatiques entre les services du prince français et l'Andorre et une pression sur les frontières pendant trois ans, de 1951 à 1954.

María Jesús Lluelles, auteure de radios 'Dos Andorran. Une question de sobiranie ", rappelle cet épisode: "Pour normaliser la situation, le délégué permanent français pose trois conditions: qu'une nouvelle station (Andorradio) soit acceptée, que le Conseil établisse un budget annuel et que les taxes d'entrée des marchandises françaises sur le territoire andorran soient supprimées, à titre de réciprocité de traitement. Le Conseil des Vallées accepte en 1954 les exigeance du coprince français pour mettre fin à la crise démographique et économique ".

Et ce n'est là qu'un des épisodes du bras de fer, il y en a eu bien d'autres, comme le brouillage de radio Andorre par la radiodiffusion française, j'en passe et des plus mauvaises!

L’auteur, Albert Roig, souligne que "les personnes interrogées montrent bien la convergence de l’histoire des radios avec la réforme des institutions et la nécessité pour le pays de disposer de ses propres institutions, d’être reconnues sur le plan international, d’avoir sa Constitution. "

Jusqu'en 1981, la politique était victime des radios et en 1981.. les radios sont devenues les victimes de la politique. Le passé était-il trop lourd pour que l'Andorre puisse affirmer son indépendance sans sacrifier les deux radios?

Reportage RTVA http://www.andorradifusio.ad/noticies/sentiment-sobirania-andorra-traves-radios-llibre

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Afrique-du-Sud
Algerie
Ascension
Benin
Botswana
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Mali
Maroc
Rwanda
Sahara
Sao-Tome
Seychelles
Somalie
Soudan
Swaziland
Togo
Zambie
Amérique
Anguilla
Antigua
Argentine
Bonaire
Bresil
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Hawai
Honduras
Mexique
Montserrat
Venezuela
Asie
Afghanistan
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Emirats-Arabes
Georgie
Guam
Inde
Israel
Japon
Kazakhstan
Kirghizistan
Kuwait
Malaisie
Mariannes
Mongolie
Oman
Pakistan
Palestine
Philippines
Singapour
Sri-Lanka
Tadjikistan
Taiwan
Thailande
Yemen
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Autriche
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Hongrie
Irlande
Islande
Italie
Lettonie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Norvege
Offshore
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Slovenie
Suede
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
Cook-Islands
New-Zealand
Nouvelle-Caledonie

Légendes des photos.

-
-
-
-
-
-

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
Si vous ne souhaitez pas qu'une photo soit publiée j'invite l'auteurs et la personne photographiée à me contacter par mail: michel chez fremy.be .