Histoires de radio

Allemagne:
Il est l'heure de parler du centre émetteur DCF à Mainflingen !




L'émetteur le plus connu est DCF77, la célèbre station horaire allemande de la Physikalisch-Technische Bundesanstalt.



La troisième station horaire allemande.
En 1958 la Deutsche Bundespost construisait station de signaux horaires sur grandes ondes à l'initiative du Physikalisch-Technische Bundesanstalt (PTB).

C'était en réalité la troisième station horaire d'Allemagne : Une première stations avait vu le jour en 1910 dans le cadre de la station de radio côtière Norddeich. A la fin de la première guerre, c'est la station d'émission Nauen qui a été chargée d'émettre un signal de temps deux fois par jour sur de 77 kHz.
Après la guerre, la station de Nauen était situé en RDA, dans la zone d'occupation soviétique, elle ne pouvait plus être utilisée par la République fédérale d'Allemagne. Le gouvernement se devait de mettre en place une solution alternative.
On envisagea de reconstruire une station de radio à Norddeich mais sa position géographique au nord de la République fédérale d'Allemagne, aurait couvert le sud dans de mauvaises conditions.

Le projet de station à Mainflingen.
Finalement le choix s'est porté vers Mainflingen (coordonnées: 50 ° 01 ' nord, 09 ° 00 'est), à environ 25 km au sud-est de Francfort-sur-le-Main.

Les travaux ont commencé au début des années cinquante dans les locaux d'un ancien petit aéroport en utilisant des émetteurs mobiles. Ils sont exploités pour le Physikalisch-Technische Bundesanstalt (PTB) par Deutsche Bundespost : la poste allemande, qui était responsable à cette époque de tous les émetteurs allemands.
En 1954, les émissions d'essais étaient effectuées sur six fréquences comprises entre 46 kHz et 123 kHz. Deux émetteurs ont été installés ainsi que différents mâts d'antenne, dont les plus hauts avaient 200 m de hauteur. La conductivité du sol, dans la plaine la Main, était excellente car la mappe phréatique était très proche du sol. La conductivité a été encore améliorée par le réseaux de mise à la terre constituée de kilomètres de fils de cuivre à une profondeur de 25 cm.

L'heure du début pour Mainflingen.
Le 1er janvier 1959, la transmission des signaux horaires a officiellement commencé depuis Mainflingen sur 77,5 Khz avec 12,5 kW. L'identification des stations selon les règlement de l'UIT est DCF77: D pour Allemagne, C pour indiquer la bande de fréquences, F vu la proximité de Francfort-sur-le-Main et 77 conformément à la fréquence porteuse utilisée.
Depuis cette date, c'est elle qui fournit l'heure exacte à la plupart des horloges radiocommandées.

Un système performant, de renommée internationale.
Le système de transmission à ondes longues, est situé sur une zone entièrement clôturée, est constitué de douze pylônes de tour en acier à treillis d'acier isolés de la terre, d'une hauteur de 100 à 220 mètres, auxquels sont fixées des antennes triangulaires et en T.
Ellessont utilisés par les émetteurs à ondes longues dont l'indicatif d'appel commence par DCF car de nos jours, il y a plusieurs émetteurs qui utilisent ou ont utilisé ce site.
Après la réunification allemande, les installations qui dépendaient de la Deutsche Post, sur la base d'un accord informel entre le ministère de l'Économie et la Poste fédérale Ministère, ont été exploitées par Deutsche Telecom AG et après la privatisation par Media Broadcast GmbH.

DCF 42, un second service pour Mainflingen
Le site de Mainflingen abritait aussi, depuis 1995 la station DCF42 sur 129,1 kHz. Elle diffusait avec 100 kW. L'émetteur appartenait aussi à Media Broadcast Gmbh et était exploité pour le compte de la société européenne Radio-Rundsteuerung GmbH (EFR) pour des télécommandes radio. Il a diffusé en réseau avec l'émetteur DCF39 de Burg près de Magdebourg et à partir de 2006, l'émetteur hongrois HGA22 à Lakihegy.  Ce service a été arrêté fin 2005.

DCF49.
L'émetteur DCF49 sur 129,1 Khz a une puissance de transmission de 100 kw. Il est utilisé par l'Europäische Funk-Rundsteuerung GmbH pour le contrôle à distance de consommateurs électriques ainsi que le contrôle des tarifs et de la charge dans les fournisseurs d'électricité pour le contrôle à distance des lignes électriques et des centrales électriques. Cet émetteur travaille en parallèle avec l'émetteur DCF39 de Burg de 50 kW sur 139 kHz et l'émetteur hongrois HGA22 de Lakihegy qui diffuse avec 100 kW sur 135,6 kHz.

DCF60
DCF60 sur la fréquence 140,220 kHz, on n'a jamais eu d'informations sur l'activité de cet émetteur.

DCF77
L'émetteur historique de Mainflingen. On estime à environ 100 millions, le nombre d'appareils qui utilisent les signaux de la station DCF77.

Les signaux de temps et les fréquences standard ont été transmises tous les jour ouvrable, un programme matin et soir, avec une durée d’environ 3 heures chacune.
Jusqu'à la fin de 1969, outre les signaux horaires et la fréquence standard, DCF77 diffusait les nouvelles sportives de la Deutscher Sportverlag (DSV) par intermittence.
C'est depuis le 1er septembre 1970 que les signaux ont été diffusés 24 h sur 24 avec 50 kw, permettant aux horloges à se synchronisé sans devoir attendre l'émission suivante : cela représentait un grand avantage en cas de coupure du courant.
En 2013, la protection civile allemande a étudié la possibilité de transmettre des signaux d'urgence via DCF77, aucune décision n'a été prise pris jusqu'à présent pour faire réellement usage de cette possibilité.
La station est aussi utilisée pour transmettre des informations météorologiques de la société suisse MeteoTime GmbH.

La radiodiffusion.
En 1962, sur à Mainflingen, on s'active à la construction d'un centre d'émission pour abriter un émetteur provisoire grandes ondes 155kHz de 50 kw pour remplacer Hamburg-Moorfle et un autre émetteur en ondes moyennes 1538 kHz également de 50 kW.

Pour éviter toute interférence la Deutsche Bundespost a préféré installer les émetteurs de la DLF sur un autre terrain Mainflingen B à Zellhausen, à 1 kilomètres au sud-ouest du DCF (de l'autre côté de l'autoroute entre la ligne de chemin de fer et la Babenhäussertrasse).
Malgré la distance entre les deux centres, il y avait des perturbations, causées par les harmoniques lorsque l'émetteur grandes ondes est passé de 50 à 70 kw. Il était exclu d'encore augmenté la puissance.
L'émetteur provisoire grandes ondes de Mainflingen, est remplacé par le site de Donebach dans l'Odenwald (environ 50 km à l'est de Mannheim). La puissance passe à 70kw et atteint 250 kW en 1972.
L'ancien émetteur grandes ondes et son antenne ont néanmoins été conservés jusqu'en 1982 comme émetteur de secours en cas de panne de Donebach.
De son côté l'émetteur ondes moyennes a immédiatement porté sa puissance à 300kW, ensuite à 700kW et même à 1050 kW en couplant l'émetteur de réserve.
1995, La D.L.F. Se désintéresse des ondes moyennes . L' émetteur de Mainflingen est arrêté il est ensuite loué à Evangeliumsrundfunk ERF (TWR).

2005, Media Broadcast installe une nouvelle antenne ondes moyennes directive, composée de 5 mats de 80m, pour un montant de 2,4 millions d'euros. 5 ans après TWR renonce à la location car les coûts de l'exploitation sont trop élevé et le centre sera démantelé.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Afrique-du-Sud
Algerie
Ascension
Benin
Botswana
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Mali
Maroc
Rwanda
Sahara
Seychelles
Somalie
Soudan
Swaziland
Togo
Zambie
Amérique
Anguilla
Antigua
Argentine
Bonaire
Bresil
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Hawai
Honduras
Mexique
Montserrat
Venezuela
Asie
Afghanistan
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Emirats-Arabes
Georgie
Guam
Inde
Israel
Japon
Kazakhstan
Kirghizistan
Kuwait
Malaisie
Mariannes
Mongolie
Oman
Pakistan
Palestine
Philippines
Singapour
Sri-Lanka
Tadjikistan
Taiwan
Thailande
Yemen
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Autriche
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Hongrie
Irlande
Islande
Italie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Offshore
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Slovenie
Suede
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
Cook-Islands
New-Zealand
Nouvelle-Caledonie

Légendes des photos.

- Antennes
- Physikalisch-Technische Bundesanstalt
- Emetteurs
- Antennes
- Antennes
- Antennes
- Antenne ondes moyennes

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.