Histoires de radio

Allemagne:
Kurzwellenzentrum Jülich, station historique des O.C. en RFA




A cette époque les radios allemandes, qui dépendaient des landers étaient indépendantes et libres de diffuser vers l'étranger.



Une initiative de la West Deutsche Rundfunk

En 1956, sur la hauteur Merscher près de Jülich, un centre émetteur à ondes courtes a été construit par la WDR (West Deutsche Rundfunk) de Cologne.
Il a été inauguré alors qu'il était équipé de 2 émetteurs Telefunken de 100 kw.
L'année suivante, la WDR a fait l’acquisition de 2 émetteurs 100KW supplémentaires ainsi qu'un émetteur d'occasion de 20 kw qu'elle a racheté à la NWDR qui avait abandonné les ondes courtes.

Les émissions vers l'étranger passent au fédéral.

Le 1er septembre 1961, les émissions vers l'étranger sont devenue une compétence fédérale.
La radiodiffusion vers les pays extra-européens revenaient à la Deutsche Welle et les émissions européennes revenaient au Deutschlandfunk.
Les radiodiffuseurs avait en charge les programmes, l'exploitation des émetteurs était du ressort de la Deutsche Bundespost.

Deutsche Bundespost prend la relève.

Les installations de Jülich ont été rachetées par le DP qui a développé le site. Dans ses heures de gloire, la station avait 10 émetteurs de 100 kW en fonctionnement. Tous les émetteurs étaient des Telefunken.

Jeux Olympiques de 1972

La station de Jülich a perdu de son importance lors de Jeux Olympiques de 1972: La DW souhaitait saisir cette occasion pour augmenter son volume de diffusion. Les installations de Jülich étaient trop petites et l'extension impossible. Par conséquent, on a construit une nouvelle station appelée Wertachtal près de Munich . Dans un même temps, elle a développé des stations outremer.

Jülich est modernisé.

Le développement de nouveaux centres émetteur n'a pas empêche la modernisation de Jülich.
En 1985, un plan étalé sur 10 ans prévoit que les 10 vieux émetteurs Telefunken, âgés de 30 ans, vont être remplacés par des émetteurs AEG, toujours en 100 kw.

Réunification allemande

Jülich avait perdu de son importance en 1972, n'ayant plus le monopole de la diffusion sur ondes courtes. Sa modernisation qui avait débuté en 1987 devait lui donner une nouvelle vie, hélas la réunification allemande lui a donné un coup de grâce: La Bundespost devenue, Deutsche Telecom, reçoit en héritage l’impressionnante station de Nauen qui était utilisée par Radio Berlin International. Elle a progressivement mis un terme à l'utilisation de Jülich par la DW.
Bien que toujours en état de fonctionner les émetteurs sont devenus de plus en plus silencieux.

De nouvelles fonctions?

Jülich est sortie a plusieurs fois de l'oubli de manière temporaire: pour diffuser de émissions d'essais de Media Broadcast (SSB – DRM - diffusion de data en DRM sur 5970 Khz) ou servir de relais à des stations étrangères dont les émissions internationales de la RTBF à Bruxelles avant que ces émissions ne soient rapatriées à Wavre pour ses tests en DRM.

Désengagement des ondes courtes.

Suite à la réduction du volume d'émissions en ondes courtes, la Welle a réduit drastiquement son parc d'émetteurs, a commencer par Jülich et les émetteurs sur les autres continents.
Wertachtal à suivi et seul Nauen a sauvé son épingle du jeux car des investissements y avait été faits: émetteurs économiques et antennes directionnelles rotatives.

Un avenir en ondes moyennes

Dans les années 1990, un émetteur ondes moyennes a été installé sur le site de Jülich. Il devait être utilisé pour diffuser le programme de Radio Viva sur 702 Khz. Hormis quelques essais, ce système n'a jamais été utilisé pour la diffusion régulière du programme de Radio Viva!
De décembre 2004 jusqu'à la mi-mai 2008, la radio commerciale allemande Trunckradio a diffusé son programme sur l'émetteur 702 Khz.

Vente a une station religieuse.

La Poste fédéral à loué jusqu'en 2006, les émetteurs à des opérateurs privés.
En 2006, le site a été vendu à West Bromwich de l'investisseur multimillionnaire britannique B. Edmiston. Il souhaitait se servir du centre pour diffuser des idées créationniste sur les ondes sous le nom de "Christian Vision". Il avait déjà racheté un émetteur ondes courtes à Darwin en Australie. Le 1er Janvier 2008, la licence de transmission a été accordée par T-Systems au diffuseur religieux CVC / vision chrétienne.
L'expérience fut de courte durée et très vite ce fut l'arrêt de la diffusion le 24 octobre 2009.

Rachat et démantèlement.

La station a ensuite été rachetée par une entreprise de la région de la Ruhr.
La reconversion du site de 47 hectares en une zone de loisirs avec camping et hôtels fut mise sur pieds.
Le 21 septembre 2010, 32 des 34 tours en treillis d'acier autoportantes, dont certaines avaient jusqu'à 103 mètres, ont été démolies. Les 2 restantes étaient conservées en monument à la mémoire du centre et un musée de la radio devait également être mis en place.
Lors de la démolition, les experts se sont mieux rendu compte de l'état réel de la dernière antenne et ont fini par abattre les deux dernières tours le 8 Novembre 2010, leur conservation aurait été trop coûteuse.


 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Afrique-du-Sud
Algerie
Ascension
Benin
Botswana
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Mali
Maroc
Rwanda
Sahara
Sao-Tome
Seychelles
Somalie
Soudan
Swaziland
Togo
Zambie
Amérique
Anguilla
Antigua
Argentine
Bonaire
Bresil
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Hawai
Honduras
Mexique
Montserrat
Venezuela
Asie
Afghanistan
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Emirats-Arabes
Georgie
Guam
Inde
Israel
Japon
Kazakhstan
Kirghizistan
Kuwait
Malaisie
Mariannes
Mongolie
Oman
Pakistan
Palestine
Philippines
Singapour
Sri-Lanka
Tadjikistan
Taiwan
Thailande
Yemen
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Autriche
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Hongrie
Irlande
Islande
Italie
Lettonie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Norvege
Offshore
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Slovenie
Suede
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
Cook-Islands
New-Zealand
Nouvelle-Caledonie

Légendes des photos.

-
-
-
-
-
-

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
Si vous ne souhaitez pas qu'une photo soit publiée j'invite l'auteurs et la personne photographiée à me contacter par mail: michel chez fremy.be .