Histoires de radio

Allemagne:
DW Deutsche Welle a 65 ans




« Chers auditeurs des pays lointains » - avec ces mots du président allemand Theodor Heuss, la Deutsche Welle (DW) a commencé à diffuser le 3 mai 1953.



Le fédéral prend la main.
Créée par une loi fédérale, la radio publique étrangère allemande a été chargée de fournir au public étranger une image politique, économique et culturelle du pays. Elle a repris cette activité aux diverses radios des lander.
DW était diffusée en ondes courtes depuis les anciens émetteurs de la NWDR à Jülich.
Les programmes étaient uniquement en allemand. Les premières langues étrangères ont été ajoutées en 1954.

Développement et déboires de la diffusion.
Outre le centre émetteur de Jülich, la Welle a fait construire par la Poste Allemande un grand centre émetteur en 1972 prés de Munich entre Ettringen et Lamerdingen . Le centre émetteur prend le nom de « Wertachtal » DW Wertachtal
Dans les années 70 aussi, la station se lance dans un vaste programme de relais à l'étranger!
Et s'il y a bien un point qui n'a pas réussi à la Welle, ce sont précisément ses relais à l'étranger:

- Pour couvrir le bassin méditerranéen, le Welle s'installe à Malte mais l'expérience est de courte durée, suite à un différent avec les autorités locales. DW Malte

- Pour couvrir l'Afrique, le Rwanda est choisi et un centre émetteur est construit à Kigali. Quelques années plus tard c'est le génocide et l'arrêt du relais. Remis en état à grands frais, quelques année plus tard, c'est le gouvernement du Rwanda qui fixe des conditions inacceptable pour le renouvellement du bail. DW Kigali

- Pour couvrir l'Asie, le Welle débarque au Sri-Lanka et la guerre civile éclate. DW Sri Lanka

- Pour couvrir les Antilles, la Welle rachète Radio Antilles.. La station est détruite par un éruption volcanique! DW Montserrat

- Seul le centre émetteur de Sines au Portugal fut une bonne expérience DW Sines

Il ne restera à la Welle que ses deux centres émetteurs en Allemagne, renforcés ensuite par le centre émetteur de Radio Berlin International, lors de la réunification.

Une recette qui marche.
Les émissions sont constituées d'un mélange d'actualités, de reportages et d'analyses, présentés de manière moderne. orientés adaptés aux intérêts des différents publics ciblés. "

Bien plus que la radio
Deutsche Welle a parcouru un long chemin depuis ses premiers jours de radio: En 1992, DW a étendu ses activités à la télévision et, peu après, à Internet.

Aujourd'hui, elle diffuse des programmes télévisés en quatre langues, fournit une variété de contenus audio, publie des informations en ligne dans 30 langues et maintient une présence étendue sur les médias sociaux.
Le public a également changé. Aujourd'hui, de plus en plus de gens reçoivent leurs nouvelles via les smartphones. Les auditeurs sont devenus des suiveurs.
Aujourd'hui, grâce à Internet, aux médias sociaux et à son réseau de partenaires, le DW a désormais la possibilité de toucher beaucoup plus de personnes qu'auparavant.

Temps difficiles
Soixante-cinq ans après la fondation de Deutsche Welle, la situation politique mondiale ressemble à plusieurs égards à celle de 1953.
Après avoir connu la détente et fin du brouillage des émissions, la Welle a axé sa politique vers les nouveaux media et les rediffusions locales. Cette politique a entraîné le fin des relais ondes moyennes et la station c'est orientée vers la suppression des émissions en ondes courtes. Après le 11 septembre et les tensions qui ont augmenté dans plusieurs parties du monde,

Contre carrer la censure.
Les temps sont devenus plus rudes, ce qui signifie plus de travail car DW est en partie bloqué en Chine et en Iran - un développement inquiétant,

Selon M Limbourg, son directeur, "Nous devons fournir des informations, construire des ponts et communiquer des valeurs. Que vous appeliez cela une nouvelle guerre froide ou un ordre mondial multipolaire, les défis de la propagande, des fausses informations, des migrations, du changement climatique et du terrorisme augmentent."

De Cologne à Berlin et Bonn.
Installée à Cologne lors de sa fondation, Deutsche Welle emploie aujourd’hui quelque 3 400 personnes originaires de 60 pays à Bonn et à Berlin, ce qui en fait le radiodiffuseur le plus multiculturel d'Allemagne.  Et le nombre de correspondants DW en Afrique, en Asie et en Amérique latine augmente.

Un rôle de formation
Depuis 1965, la Deutsche Welle Academy a formé des milliers de journalistes du monde entier. Quand ils vont à l'étranger, les ministres du gouvernement allemand rencontrent souvent des partenaires de haut rang qui leur disent comment ils ont été influencés par Deutsche Welle.

L'audience de la Welle
Selon des sondages internationaux, 96% des utilisateurs de DW disent que le radiodiffuseur est digne de confiance. C'est plus de 150 millions de personnes par semaine - un nombre qui augmente.

Des pics d'audience sont constatés lors de la publication d'articles en ligne en ourdou, en pachtou ou en chinois attirent des dizaines de milliers de visiteurs lorsque le sujet est la liberté d'expression, les droits des femmes, la corruption ou de meilleures opportunités éducatives.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Afrique-du-Sud
Algerie
Ascension
Benin
Botswana
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Mali
Maroc
Rwanda
Sahara
Sao-Tome
Seychelles
Somalie
Soudan
Swaziland
Togo
Zambie
Amérique
Anguilla
Antigua
Argentine
Bonaire
Bresil
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Honduras
Mexique
Montserrat
Venezuela
Asie
Afghanistan
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Emirats-Arabes
Georgie
Inde
Israel
Japon
Kazakhstan
Kirghizistan
Kuwait
Malaisie
Mongolie
Oman
Ouzbekistan
Pakistan
Palestine
Philippines
Singapour
Sri-Lanka
Tadjikistan
Taiwan
Thailande
Turquie
Yemen
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Autriche
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Hongrie
Irlande
Islande
Italie
Lettonie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Norvege
Offshore
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Slovenie
Suede
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
Cook-Islands
Guam
Hawai
Mariannes
New-Zealand
Nouvelle-Caledonie
Palau

Légendes des photos.

- Le site historique
- Le siège de Bonn
- Wertachtal
- Courte expérience DW Malte
- DW à Kigali au Rwanda
- Montesrrat et Radio Antilles
- L'émetteur du Sri-Lanka
- L'émetteur de Sines au Portugal

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
Si vous ne souhaitez pas qu'une photo soit publiée j'invite l'auteurs et la personne photographiée à me contacter par mail: michel chez fremy.be .