Histoires de radio

Allemagne:
Le réseau des forces canadiennes en Europe




L'Allemagne fut le siège de la radio de l'armée royale canadienne en Europe



La Radio des Forces Canadiennes
Aujourd'hui disparue, la radio des forces armées canadiennes en Europe a diffusé pendant de longues années en divers endroits de nos régions : Angleterre, Allemagne, France, Belgique et Hollande.

Pendant la seconde guerre à Londres.
La première présence de la radio de l'Armée Royale Canadiennes date de la seconde guerre mondiale. 6 émetteurs ondes moyennes de 10 watts ont été installés dans les bases de l'A.R.C.. Après la guerre, les bases en Grande-Bretagne ont été progressivement supprimées.

La volonté de créer un réseau radio.
1951, Le Réseau des Forces canadiennes (CFN) a été constitué par le Ministère de la Défense avec la contribution de la société Radio-Canada qui a créé le service du Nord et des Forces armées.
Le premier but était de soutenir les soldats canadiens en Corée, mais aussi les forces en Europe : Angleterre, France et Allemagne de l' Ouest et plus tard la Hollande et la Belgique.

Un réseau sur papier mais pas sur le terrain.
Dans les faits, outre les émissions sur ondes courtes du service des forces armées de la Société Radio-Canada, le reste du réseau se révélait du plus grand amateurisme : Des initiatives locales au niveau des bases sans coordination dans la gestion était confiées à des militaires bénévoles mais aussi à des civils, enfants de militaires ou voisins. Les émetteurs diffusaient sans bases légales et disposant d'un accord tacite de l'état d’accueil.
Les programmes reprenaient en partie de émissions en différé de Radio Canada sur ondes courtes et des « productions locales» principalement en anglais, mais aussi en français pour les Canadiens francophones

Des initiatives locales dans un grand amateurisme.
1954, en Allemagne, la première station installée dans une base aérienne canadienne était située à Sollingen. Elle s'appelait Canadian Radio Broadcasting Service (CRBS). Il était dirigé par des bénévoles.
Une autre initiative sur 1620 Khz fut lancée sur la base aérienne de Zweibrücken.
1956, La Radio Armée canadienne en Europe (Radio CAE), s'installe dans la base militaire du Fort Victoria (sur une colline, entre Wickede et Werl).
Radio CAE diffusait avec une puissance de 250 watts sur 96,9 MHz, plus tard puis à 87,8 MHz pour les soldats et leurs familles dans les brigades autour de Werl, Soest, Lippstadt , Iserlohn et Hemer. La tour métallique autoportante avait 100m de haut.

Mettre fin à l'anarchie.
Une mission de l'Armée Royale Canadienne et de la Société Radio-Canada s'est rendue en Europe en 1956 et a constaté le manque de moyens et de professionnalisme : Les programmes étaient envoyés de base en base et chaque station choisissait ce qu'elle voulait diffuser.
Suite à cette mission, partir de 1960, l'ARC et SRC ont réuni les moyens pour assurer des émissions de qualité : 9 employés de la Radio ont été détachés et des nouveaux équipements de diffusion ont été installés.

La radio du Fort Victoria dirige les opérations.
La station de radio CAE à Fort Victoria est remise à neuf : deux studios, la salle de contrôle, la phonothèque, trois bureaux, les toilettes, un local de repos, un local pour l'émetteur lui-même et sur le toit, une antenne directionnelle à haut gain pour la réception des émissions forces canadiennes réalisées à Montréal et transmissent par les émetteurs ondes courtes de Radio-Canada à Sackville. Les émissions de Montréal étaient intégrées dans les programmes réalisés à Werl Les techniciens du Control Room assuraient le monitoring de Radio-Canada International pour déterminer les fréquences les plus audibles.

Une ambiance décontractée.
En dépit de ses origines et règles militaires, le personnel a toujours l'esprit ouvert et la musique de qualité.
L'atmosphère dans les studios était sympathique et familière si bien que la station avait un très grand succès auprès de la population allemande, on comptait 10 auditeurs allemands pour 1 canadien.
Il était possible de visiter la station après enquête et même copier quelques disques vinyle rares sur bande pour un usage privé.

Le déménagement vers Lahr.
Suite à ce changement de secteur, Radio CAE à Werl a pris fin le dimanche 18 octobre 1970. L'émetteur de Werl est devenu une station relais du BFBS British Forces Broadcasting Service qui était installé Lindenallee à Cologne (à deux pas du DLF).
La totalité de la brigade canadienne de Werl, les escadrilles qui étaient en France sont aussi déplacées vers le sud-ouest de l'Allemagne dans la forêt noire, à Baden-Soellingen, non loin de la petite ville de Lahr qui accueille le quartier général des forces canadiennes en Europe.
La Radio CAE établi ses studio à Lahr près du QG canadien et ses programmes étaient diffusés en Allemagne par les émetteurs de Ramstein: 101,9 MHz Heidelberg : 105,4 MHz Baden-Söllingen: 90,5 MHz Lahr : 94,0 MHz Zweibrücken: 98,5 MHz.
En 1993, les émissions de la Radio CAE à Lahr a été prise en relais par les émetteurs ondes courtes de Radio Canada International afin de couvrir la Yougoslavie en guerre. Une inversion de rôles, c'était Lahr qui alimentait Sackville !
La station de radio à Lahr a développé une station de télévision qui diffusait sur le canal 60. Les autres bases n'en ont jamais été équipées.

L'installation au Pays Bas
L'émetteur de Brussum aux Pays-Bas 96,9 et 99,7 MHz a été installé pour retransmettre les programmes de la station de Lahr.
En 1994, la Base des Forces canadiennes à Lahr ferme ses portes, il fut décidé de supprimer les studios de Lahr pour s’installer au Pays-Bas, plus précisément à Brussum.
Dans les années 2000, les émissions sont diffusées par 5 canaux :

  1. Les émetteurs de Brussum pour couvrir l’État Major de Brussum et la base aérienne allemande de Geilenkirchen sur 96,9 et 99,7
  2. Dans la région de Ramstein en Allemagne 100,9MHz.
  3. Dans la région de Mons en Belgique pour couvrir le Quartier Général Suprême des Forces alliées en Europe (SHAPE) de Casteau sur 100,5MHz.
  4. Par satellite : CFN Europe était aussi diffusé sur le satellite Astra 1A.
  5. Par internet sur le site de la radio.

Radiotélévision des Forces canadiennes ( RTFC )
Au cours des années suivantes la radio de l'armée devient le Canadian Forces Radio & Télévision ( CFRT ), Radiotélévision des Forces canadiennes ( RTFC ) en français.
Nouveau nom, nouvelles technologies et le Canada remplace la station en Europe par le système de diffusion mondial par satellites, pour desservir l'ensemble des forces canadiennes en opération au Moyen-Orient, en Afrique et en Europe, sans oublier les navires canadiens de Sa Majesté. Le programme est reçu en Europe sur le satellite Eutelsat 9A.

La fermeture de CFN Europe
2014, Le 5 février, la Gouvernement annonçait la fermeture de la station. Cette fermeture était attribuable à la réduction du personnel militaire canadien affecté à l'étranger et aux compressions budgétaires du gouvernement canadien, ainsi qu'aux progrès dans d'autres domaines de la radiodiffusion télévisuelle et radiophonique.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Afrique-du-Sud
Algerie
Ascension
Benin
Botswana
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Mali
Maroc
Rwanda
Sahara
Seychelles
Somalie
Soudan
Swaziland
Togo
Zambie
Amérique
Anguilla
Antigua
Argentine
Bonaire
Bresil
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Hawai
Honduras
Mexique
Montserrat
Venezuela
Asie
Afghanistan
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Emirats-Arabes
Georgie
Guam
Inde
Israel
Japon
Kazakhstan
Kirghizistan
Kuwait
Malaisie
Mariannes
Mongolie
Oman
Pakistan
Palestine
Philippines
Singapour
Sri-Lanka
Tadjikistan
Taiwan
Thailande
Yemen
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Autriche
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Hongrie
Irlande
Islande
Italie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Offshore
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Slovenie
Suede
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
Cook-Islands
New-Zealand
Nouvelle-Caledonie

Légendes des photos.

-
-
-
-
-
-

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.